February 12, 2009 / 2:20 PM / 8 years ago

LEAD 1 Pioneer se retire des écrans plats,supprime 10.000 postes

6 MINUTES DE LECTURE

par Kiyoshi Takenaka et Nathan Layne

TOKYO, 12 février (Reuters) - Le fabricant japonais d'électronique grand public Pioneer (6773.T) a annoncé jeudi la suppression de 10.000 emplois supplémentaires et son retrait des téléviseurs à écrans plats, une décision qui laisse présager une nouvelle mutation de ce secteur malmené par la crise.

Pioneer, qui est surtout présent dans l'électronique automobile, a également dit s'attendre à une perte de 130 milliards de yens (1,1 milliard d'euros) sur l'exercice en cours à fin mars, en raison de la baisse de la demande et de la vigueur du yen.

Le groupe, qui n'a pas résisté à la concurrence de producteurs plus importants et plus efficaces comme le sud-coréen Samsung Electronics (005930.KS) et le japonais Panasonic (6752.T), précise que son retrait des écrans plats sera effectif d'ici mars 2010.

Pioneer a commercialisé le premier écran de télévision plasma en 1997, une première mondiale, et avait pendant un temps trouvé un créneau porteur avec les modèles haut de gamme.

"Il est extrêmement douloureux d'abandonner une activité que nous avons construite en étant pionnier dans le secteur", a déclaré le patron du groupe, Susumu Kotani, lors d'une conférence de presse.

"Les fluctuations du marché ont été plus fortes que nos attentes et nous en avons conclu que nous ne pouvons nous attendre à une amélioration de la rentatibilité, a-t-il ajouté.

Pioneer détenait une part de marché de 5,9% des écrans plasma sur la période janvier-septembre 2008, loin derrière Panasonic qui détient 37,2%, Samsung Electronics 22,8% et LG Electronics (066570.KS) 15,5%, selon la société d'études DisplaySearch.

D'autres acteurs de second plan de ce marché pourraient également être contraints de jeter l'éponge. Parmi ceux qui rencontrent des difficultés pour s'imposer, figurent Mitsubishi Electric (6503.T), JVC Kenwood Holdings (6632.T) et Hitachi (6501.T).

"Comme les activités de Pioneer dans les écrans plats sont relativement limitées, cela ne veut pas dire que la situation va s'améliorer pour les autres fabricants de télévision japonais. Ils vont encore devoir affronter une forte compétition étrangère", estime Yoshiharu Izumi, analyste à J.P. Morgan.

CINQ ANS D'AFFILÉE DANS LE ROUGE

"La tendance semble être que seuls les plus gros acteurs sont à même de survivre dans l'industrie des écrans plats. Il devient vraiment difficile pour les acteurs de taille moyenne de démarquer leurs produits de ceux de leurs concurrents en comptant uniquement sur leur expertise technologique", ajoute-t-il.

Pioneer prévoit de supprimer 6.000 postes à temps plein et 4.000 emplois temporaires et intérimaires. Ces réductions d'ajoutent aux 5.900 emplois déjà supprimés entre mars et décembre de l'an dernier, décision qui a ramené les effectifs mondiaux à 36.900 personnes.

Pioneer a également annoncé être en discussions avec Sharp (6753.T) concernant la création d'une coentreprise pour la fabrication de disques optiques.

Il prévoit désormais de se concentrer sur la fabrication de systèmes de navigation automobile et sur d'autres produits électroniques destinés à la voiture.

La division électronique automobile de Pioneer dégageait jusque-là des bénéfices au contraire de ses activités dans l'électronique grand public.

Mais le tassement des ventes mondiales de voitures a mis à mal sa rentabilité et le groupe s'attend désormais à ce que sa division automobile publie la première perte annuelle de son histoire pour l'exercice qui s'achèvera en mars.

Pioneer a prévenu qu'il s'attendait désormais à une perte nette annuelle de 130 milliards de yens, sa cinquième année d'affilée dans le rouge, à comparer à sa précédente prévision d'un déficit de 78 milliards de yens.

La prévision de chiffre d'affaires est réduite de 20% à 560 milliards de yens.

Le nouvel exercice qui commencera en avril sera également déficitaire en raison de coûts de restructuration, précise Pioneer qui s'attend à renouer avec les bénéfices sur l'exercice 2010-2011.

Avant cette annonce, Pioneer a fini en hausse de 0,6% à 178 yens alors que l'indice Nikkei .N225 a perdu 3%.

version française Danielle Rouquié et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below