12 novembre 2009 / 09:09 / dans 8 ans

Allemagne - Le secteur du solaire attend un redressement en 2010

* Q-Cells a perdu E248,2 mlns au T3

* Conergy dit que sa restructuration pèse sur ses résultats

* Phoenix Solar abaisse sa prévision de CA 2009

FRANCFORT, 12 novembre (Reuters) - Trois des principaux producteurs allemands d’équipements de production d’énergie solaire ont expliqué jeudi s‘attendre à une amélioration de leurs résultats en 2010 grâce à la réduction des coûts et au redressement de la demande.

Q-Cells QCEG.DE, l‘un des principaux fabricants mondiaux de cellules solaires, a publié une perte nette de 248,2 millions d‘euros au titre du troisième trimestre, grevée par des dépréciations et des coûts de restructuration.

Mais il a expliqué que son plan d’économies, qui inclut 500 suppressions d‘emplois, soit environ 20% de ses effectifs, devrait avoir un impact positif sur ses résultats dès le début de l‘an prochain.

De son côté Conergy CGYG.DE, le numéro deux allemand du secteur par le chiffre d‘affaires, a ramené sa perte nette trimestrielle à 20 millions d‘euros, un résultat proche du consensus des estimations d‘analystes, la baisse des prix des modules solaires continuant de peser sur ses comptes.

Le groupe a confirmé ses prévisions 2010, disant viser une exploitation bénéficiaire grâce aux économies générées par les suppressions d‘emplois.

Quant à Phoenix Solar (PS4G.DE), un spécialiste de l‘installation de panneaux solaires sur les toits d‘immeubles, il a dégagé un bénéfice net au troisième trimestre mais a abaissé ses prévisions pour l‘ensemble de l‘année en raison du retard pris par le financement de plusieurs projets.

Il évoque toutefois des signaux positifs pour les marchés français et britannique l‘an prochain, liés aux mesures gouvernementales favorisant les énergies renouvelables.

CONCURRENCE ASIATIQUE

Les fabricants de cellules et modules solaires, comme Q-Cells et Solon SOOG.DE en Allemagne, premier marché solaire du monde, ont été durement éprouvés ces derniers mois par la chute des prix et par la concurrence de pays asiatiques à bas coûts.

“De notre point de vue, la fabrication de cellules solaires est un mauvais secteur, avec des barrières technologiques à l‘entrée basses et des capitaux trop nombreux en quête d‘un eldorado qui pourrait bien ne pas se trouver au bout de la route”, a écrit Matthew Yates, analyste de Bank of America Merrill Lynch, dans une note.

Les pertes trimestrielles de Q-Cells et Conergy soulignent le fossé de plus en plus large entre les producteurs européens et leurs concurrents chinois, qui bénéficient d‘importantes aides publiques et de coûts de production inférieurs.

Le groupe chinois JA Solar (JASO.O) a fait état mardi d‘un volume de livraisons trimestriel record qui lui a permis de renouer avec la rentabilité.

Pour s‘adapter à cette évolution du marché, Q-Cells, comme son concurrent norvégien Renewable Energy (REC.OL), a déjà entrepris de transférer en Asie une partie de sa production afin de réduire ses coûts.

A la Bourse de Francfort, l‘action Q-Cells perdait 3,61% à 10,95 euros en début de séance tandis que Phoenix Solar cédait 5,8% à 34,76. Conergy était stable au même moment à 0,79 euro.

Christoph Steitz, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below