12 mai 2009 / 07:21 / dans 8 ans

Nissan prévoit une nouvelle perte, priorité à la trésorerie

* Perte d‘exploitation de 230 mds de yens au T4, consensus à 270 mds

* Prévoit une perte de 100 mds de yens pour 2009-10

* Le titre finit en baisse de 1% avant les résultats

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 12 mai (Reuters) - Nissan (7201.T) a perdu 230 milliards de yens (1,7 milliards d‘euros) au quatrième trimestre 2008-2009 et il prévoit également un résultat négatif pour l‘exercice en cours après le gel aussi bien des lancements de nouveaux produits et que de ses projets de développement pour protéger sa trésorerie.

Le numéro trois japonais de l‘automobile, détenu à 44% par Renault (RENA.PA), doit rapidement proposer de nouveaux véhicules pour contrer ses concurrents locaux Toyota (7203.T) et Honda Motor (7267.T) mais le recul de ses ventes mondiales et le manque de financements l‘ont obligé à retarder ses projets industriels et ses nouveaux modèles.

Carlos Ghosn, directeur général de Nissan et Renault, a souligné que la priorité des deux partenaires cette année était de générer des liquidités et de faire progresser leur collaboration dans un environnement hautement concurrentiel.

Pour la période allant de janvier à mars, Nissan a publié mardi une perte d‘exploitation de 230,4 milliards de yens, un chiffre inférieur d‘environ 15% au consensus des 18 analystes interrogés par Thomson Reuters qui ressortait à 270 milliards.

L‘année dernière, il avait dégagé lors de la même période un bénéfice de 212 milliards de yens.

Sa perte nette s‘est élevée à 276,9 milliards de yens au quatrième trimestre, contre un bénéfice de 138 milliards un an plus tôt.

CHUTE DE 35% DES VENTES AUX USA

Pour l‘ensemble de l‘exercice qui s‘achèvera en mars, Nissan prévoit une perte d‘exploitation de 100 milliards de yens, un chiffre plus optimiste que les 239 milliards de yens attendus par les analystes. Le groupe table par ailleurs sur une perte nette annuelle de 170 milliards de yens.

Nissan souffre de ne pas avoir de grosse locomotive pour ses ventes comme le modèle Camry de Toyota et l‘Accord de Honda.

En retard sur ses concurrents pour la production de voitures hybrides, Nissan veut renforcer son segment des véhicules commerciaux légers et prévoit de lancer prochainement l‘utilitaire NV200 et la ligne Infiniti.

Plus tard, il espère dépasser ses concurrents en prenant la tête du marché des voitures électriques avec une commercialisation à grande échelle à l‘horizon 2012.

Les ventes de Nissan aux Etats-Unis ont chuté de 35% depuis le début de l‘année, à l‘image de la baisse qui affecte l‘ensemble du marché. Ses résultats au Japon sont parmi les moins bons hors mini-véhicules de 660 cm3.

Son concurrent Toyota a prévenu vendredi qu‘il prévoyait une perte annuelle plus élevée que prévu de 8,6 milliards de dollars et qu‘il s‘attendait à vendre un million de véhicules en moins cette année, ce qui l‘obligera lui aussi à réduire drastiquement ses coûts.

Depuis le début de l‘année, l‘action de Nissan a progressé de 61% alors que le sous-indice japonais des transports .ITEQP.T a lui gagné 40%. Mardi, le titre a fini en baisse de 1% à 510 yens avant l‘annonce des résultats.

version française Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below