12 mai 2009 / 17:02 / il y a 8 ans

LEAD 1 EDF-Objectifs confirmés après hausse de 12,5% du CA au T1

* EDF confirme ses objectifs 2009

* Croissance organique de 12,5% du CA au T1

PARIS, 12 mai (Reuters) - EDF (EDF.PA) a confirmé mardi ses objectifs 2009 après avoir annoncé une croissance organique de 12,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2009, tiré notamment par des hausses de prix et un hiver particulièrement rigoureux en France.

Le chiffre d'affaires du producteur et distributeur français d'électricité a atteint 21.106 millions d'euros au premier trimestre, contre 18.345 millions un an plus tôt, soit une progression de 15,1% (+12,5% en données organiques). Le chiffre est légèrement supérieur au consensus Reuters Estimates (20.570 millions en moyenne).

"Cette croissance est essentiellement portée par les évolutions de prix et de tarifs observées courant 2008, principalement à l'international", souligne EDF, qui précise que l'impact du ralentissement économique actuel sur les volumes d'électricité vendus aux clients industriels reste limité à ce stade.

En France, le surplus de consommation attribuable aux conditions climatiques plus froides en janvier et en février a masqué les effets de la crise sur la consommation électrique. En Italie et en Allemagne, les volumes vendus de gaz naturel ont également augmenté du fait de la météorologie.

Le chiffre d'affaires réalisé par le groupe hors de France représente 46,8% du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2009 (41,9% au 1er trimestre 2008) et intègre la contribution du chiffre d'affaires de British Energy sur le 1er trimestre 2009.

OBJECTIFS CONFIRMES

Le groupe a ainsi confirmé ses objectifs pour 2009.

L'Ebitda (Excédent brut d'exploitation) devrait être dynamisé par la consolidation des activités nouvellement acquises, en particulier British Energy.

A périmètre et taux de change constants, EDF confirme qu'il devrait enregistrer une croissance modérée de son Ebitda et que le résultat net 2009 hors éléments non récurrents ne devrait pas être supérieur à celui de 2008.

EDF souligne que sa priorité pour 2009 reste la croissance organique et le renforcement de sa structure financière.

Le groupe a engagé un programme de cessions d'actifs qui devrait selon lui alléger son endettement financier net d'au moins 5 milliards d'euros à fin 2010 et qui viendra compléter le produit net de la transaction avec Centrica sur BE.

Fin 2008, l'endettement financier net d'EDF atteignait 24,5 milliards d'euros.

EDF et le britannique Centrica (CNA.L) ont conclu lundi un accord d'échanges d'actifs sur British Energy et le belge SPE (Plus de détails [ID:nLB593525].

Le fournisseur d'énergie britannique Centrica va reprendre 20% du capital de British Energy, l'exploitant de huit centrales nucléaires au Royaume-Uni dont EDF a pris le contrôle en janvier 2009.

EDF et Centrica vont également former une coentreprise contrôlée à 80% par le français pour développer un nouveau programme nucléaire, qui passe notamment par la construction et l'exploitation de quatre réacteurs nucléaires de nouvelle génération (EPR).

Jean-Michel Bélot et Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below