March 12, 2009 / 7:05 AM / 8 years ago

LEAD 3 ADP prévoit des résultats en croissance en 2009

6 MINUTES DE LECTURE

* Ebitda 2008 à 848 millions d'euros, supérieur aux attentes

* ADP prévoit une "légère croissance" de l'Ebitda et du C.A. cette année, prévisions de long terme abaissées

(Actualisé avec nouvelles déclarations, cours, détails)

par Matthias Blamont et Tim Hepher

PARIS, 12 mars (Reuters) - Aéroports de Paris (ADP.PA) a publié jeudi des résultats 2008 supérieurs aux attentes et déclaré anticiper des résultats en croissance cette année en dépit de prévisions de trafic négatives. L'opérateur des aéroports franciliens Roissy-Charles de Gaulle et d'Orly table sur une "légère croissance" de son Ebitda et de son chiffre d'affaires en 2009, exercice au cours duquel le trafic sur ses plates-formes devrait reculer de 2,5 à 4,5% du fait du ralentissement économique mondial.

ADP, qui entrevoit une modeste reprise du trafic l'année suivante, a néanmoins revu à la baisse ses prévisions de long terme. Sur la période 2005-2010, il attend une croissance de son Ebitda de 50 à 60% contre 60% précédemment.

"Notre problème, c'est de savoir combien de temps la crise va durer. Nous sommes dans l'incertitude la plus totale de ce point de vue", a déclaré à Reuters Pierre Graff, P-DG du groupe, au cours d'un entretien téléphonique. En 2008, le trafic d'ADP est resté stable (+0,8%) alors que des replis significatifs ont été constatés au sein d'autres grands aéroports européens.

Air France-KLM (AIRF.PA), première compagnie aérienne cliente d'ADP, a annoncé mercredi qu'elle allait réduire ses capacités de 3,4% cet été.

Pierre Graff a ajouté que l'opérateur allait poursuivre ses réductions de coûts. Selon lui, l'adoption de mesures complémentaires devrait permettre de porter le montant des économies fixées pour 2009 de 17 à 42 millions d'euros.

Un gel des embauches a été décidé et les départs à la retraite ne seront pas remplacés. Les investissements, "plus sélectifs", se poursuivront mais à rythme moindre avec 530 millions de dépenses cette année contre 630 millions prévu initialement.

Le dirigeant a confirmé que les réservations se faisaient encore attendre pour le programme tertiaire de "Coeur d'Orly", développé en partenariat avec Altarea (IMAF.PA) et Foncière des Régions (FDR.PA).

"Nous attendons de connaître les résultats de la 'précommercialisation', toujours en cours, pour lancer les appels d'offres de travaux. Mais nous envisageons bien de livrer les premiers bureaux fin 2011", a-t-il expliqué. A cette date, 103.000 mètres carrés devraient être disponibles, dont 80.000 de bureaux, le reste des surfaces étant composées de commerces et hôtels.

Superieur Aux Attentes

Au cours d'une conférence de presse, Pierre Graff a souligné qu'ADP étudierait des prises de participation minoritaires ou majoritaires avec son partenaire Schiphol Group - les deux entreprises sont liées par des participations croisées de 8% - au cours des prochaines années mais "qu'aucune opération significative n'interviendrait en 2009 sauf exception."

En 2008, le résultat avant impôts, intérêts, dépréciation et amortissement (Ebitda) d'ADP a progressé de 12% à 848 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant atteint 501,1 millions d'euros, à comparer à 444,9 millions d'euros en 2007, tandis que le bénéfice net, dopé un an auparavant par la plus-value dégagée par la cession d'une participation dans le capital de l'aéroport de Pékin (BCIA), régresse à 272,6 millions d'euros, contre 322,2 millions.

Le chiffre d'affaires, conformément à ce qu'avait annoncé ADP le 13 février [ID:nLD693598], progresse de 10,2% à 2,52 milliards, toutes les divisions ayant contribué à la hausse des ventes.

La dette nette augmente de 26,5% à 2,25 milliards d'euros. Dans un communiqué, la société précise qu'aucun refinancement de dette n'est programmé cette année.

Les analystes du consensus Reuters Estimates, arrêté au 11 mars, anticipaient en moyenne un Ebitda de 818 millions d'euros, un résultat opérationnel de 483 millions d'euros et un résultat net de 262 millions.

De son côté, ADP visait une croissance de son Ebitda comprise entre 9 et 12%.

L'entreprise indique que son conseil d'administration proposera le versement d'un dividende de 1,38 euro. Il s'était établi à 1,63 euro l'an passé.

L'opérateur de l'aéroport de Francfort, Fraport (FRAG.DE), a publié la semaine dernière un Ebitda en hausse de 20% à 108 millions d'euros au titre du quatrième trimestre, supérieur aux attentes des analystes, mais prévenu s'attendre à la poursuite de la diminution de ses trafics passagers et cargo au cours des prochains mois.

ADP détaillera ses statistiques de trafic pour le mois de février le 16 mars. Vers 10h35, l'action gagne 0,38% à 40,15 euros à la Bourse de Paris. Le titre abandonne plus de 17% depuis le 1er janvier après avoir effacé près de 31% en 2008.

édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below