May 12, 2009 / 10:31 AM / 8 years ago

LEAD 1 Nissan voit une nouvelle perte, priorité à la trésorerie

6 MINUTES DE LECTURE

* Perte d'exploitation de 230 mds de yens au T4

* Prévoit une perte de 100 mds de yens pour 2009-10

* Ghosn exclut de partir avant le retour des bénéfices

* Le titre finit en baisse de 1% avant les résultats

(complété avec interview de Ghosn et précisions)

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 12 mai (Reuters) - Nissan (7201.T) a perdu 230 milliards de yens (1,7 milliards d'euros) au quatrième trimestre et il prévoit également un résultat négatif pour l'exercice en cours après le gel des lancements de nouveaux produits et de ses projets de développement pour protéger sa trésorerie.

Le numéro trois japonais de l'automobile, détenu à 44% par Renault (RENA.PA), doit rapidement proposer de nouveaux véhicules pour contrer ses concurrents locaux Toyota (7203.T) et Honda Motor (7267.T) mais le recul de ses ventes mondiales et le manque de financements l'ont obligé à retarder ses projets industriels et ses nouveaux modèles.

Carlos Ghosn, directeur général de Nissan et Renault, a dit percevoir des signes d'une amélioration de l'accès au crédit et d'un retour progressif de la confiance des consommateurs mais il s'attend à une nouvelle année difficile.

"Terminer (l'exercice) 2008 avec des résultats meilleurs que prévu est une bonne chose mais les chiffres en valeur absolue montrent que des défis importants sont encore devant nous", a dit Ghosn lors d'une conférence de presse, précisant que son principal objectif était de retrouver un flux de cash flow libre positif et de renouer avec les bénéfices.

Ghosn, qui a annoncé mardi sa première perte annuelle depuis son arrivée à la direction générale de Nissan il y a 8 ans, a ensuite dit à Reuters qu'il n'avait pas l'intention de quitter la direction du constructeur tant que celui-ci n'aurait retrouvé sa rentabilité. [nWEA1664]

GHOSN NE VEUT PAS "DÉSERTER"

"Si vous partez maintenant, vous ne partez pas, vous désertez", a-t-il lancé au cours de l'entretien.

Le dirigeant a estimé que Nissan devrait renouer avec les bénéfices en 2010-2011 si le contexte ne change pas et il a souligné que Renault et Nissan avaient pour priorité d'améliorer leur partenariat plutôt que de rechercher des opportunités sur le marché américain.

Pour la période allant de janvier à mars, Nissan a publié une perte d'exploitation de 230,4 milliards de yens, un chiffre inférieur d'environ 15% au consensus des 18 analystes interrogés par Thomson Reuters qui ressortait à 270 milliards.

L'année dernière, il avait dégagé lors de la même période un bénéfice de 212 milliards de yens.

Sa perte nette s'est élevée à 276,9 milliards de yens au quatrième trimestre, contre un bénéfice de 138 milliards un an plus tôt.

Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera en mars, Nissan prévoit une perte d'exploitation de 100 milliards de yens, un chiffre plus optimiste que les 239 milliards de yens attendus par les analystes. Le groupe table par ailleurs sur une perte nette annuelle de 170 milliards de yens.

-----

Pour consulter un graphique des résultats, cliquer sur here

-----

Nissan souffre de ne pas avoir de grosse locomotive pour ses ventes comme le modèle Camry de Toyota et l'Accord de Honda.

En retard sur ses concurrents pour la production de voitures hybrides, Nissan veut renforcer son segment des véhicules commerciaux légers, avec notamment le lancement de l'utilitaire NV200, et d'étoffer la gamme de sa marque Infiniti.

Nissan Plus Optimiste Que Toyota ?

Plus tard, il espère dépasser ses concurrents en prenant la tête du marché des voitures électriques avec une commercialisation à grande échelle à l'horizon 2012.

Son concurrent Toyota a prévenu vendredi qu'il prévoyait une perte annuelle plus élevée que prévu de 8,6 milliards de dollars et qu'il s'attendait à vendre un million de véhicules en moins cette année.

Takahiko Murai, gestionnaire de titres, souligne que Nissan semble plus optimiste que son concurrent.

"Ma première impression est que la prévision de Nissan semble (plus) optimiste que celle de Toyota, qui a fourni une prévision très prudente. Les prévisions de Nissan semblent basées sur le scénario d'une reprise mondiale cette année (...) mais j'ai des doutes là-dessus", explique-t-il.

Les ventes de Nissan aux Etats-Unis ont chuté de 35% depuis le début de l'année, à l'image de la baisse qui affecte l'ensemble du marché. Ses résultats au Japon sont parmi les moins bons hors mini-véhicules de 660 cm3.

Ghosn a souligné que les marchés émergents seraient l'un des socles des bénéfices pour Nissan mais également pour le reste de l'industrie automobile au cours des deux à trois prochaines années.

L'action de Nissan a fini mardi en baisse de 1% à 510 yens avant l'annonce des résultats.

version française Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below