August 12, 2009 / 9:09 AM / 8 years ago

LEAD 1 BHP - Bénéfice en repli mais supérieur aux attentes

5 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice -51% au S2

* Dividende annuel relevé

* L'action a fini en hausse de 1%

MELBOURNE, 12 août (Reuters) - BHP Billiton (BHP.AX)(BLT.L), premier groupe minier mondial, a fait état mercredi d'une chute de 51% de son bénéfice semestriel tout en livrant des prévisions prudemment optimistes sur les perspectives des matières premières.

C'est la première baisse du bénéfice en sept ans.

Selon BHP, l'Inde et la Chine sont reparties plus tôt que beaucoup ne le prévoyaient mais cette hausse de la demande est principalement imputable à un phénomène de restockage.

"Si la demande sur les marchés développés reste contenue, des perspectives plus nettes émergent en provenance de certains marchés en développement", écrit le groupe dans un communiqué.

"Après une période intense de destockage, il est de plus en plus clair que la demande s'améliore en Amérique du Nord, en Europe et au Japon."

BHP souligne qu'il est toutefois trop tôt pour dire si cette reprise de la demande est uniquement imputable au restockage ou s'il s'agit d'une combinaison du restockage et d'une réelle hausse de la demande.

Si l'intégralité du secteur minier est affecté par un ralentissement économique mondial qui force certains groupes à réduire l'utilisation de leurs capacités et à reporter leurs projets de développement, BHP pense être en mesure de bénéficier très rapidement de la reprise dès qu'elle se fera sentir.

L'une des clés de la reprise pour les groupes miniers australiens tels que BHP Billiton ou Rio Tinto (RIO.L)(RIO.AX) se trouve en Chine, désormais l'un de leurs principaux débouchés et soutiens de leurs bénéfices.

Afin d'assoier leur position et économiser jusqu'à dix milliards de dollars, Rio et BHP, respectivement numéro deux et numéro trois mondial du minerai de fer derrière le brésilien Vale (VALE5.SA), cherchent à former une coentreprise dans la production de minerai de fer dans l'Etat d'Australie-Occidentale.

Restent pour eux à obtenir l'accord des autorités européennes de régulation de la concurrence. Elles avaient déjà fait part de leurs réserves l'année dernière lors de la tentative avortée de BHP de s'emparer de Rio.

Hors exceptionnels, le bénéfice net semestriel de BHP est tombé à 4,59 milliards de dollars contre 9,37 milliards un an auparavant. Les analystes anticipaient 4,07 milliards.

Le groupe a perdu 4,8 milliards de dollars qu'il impute à la suspension de ses activités de production de nickel à Ravensthorpe et à la cession de la raffinerie de Yabulu.

Cette perte a plombé les comptes annuels, portant le bénéfice net à 5,88 milliards de dollars au titre de l'exercice écoulé. Le bénéfice annuel hors exceptionnels est tombé à 10,72 milliards de dollars contre 15,4 milliards un an auparavant. Il est néanmoins de 5% supérieur aux prévisions des analystes.

Le groupe maintient son dividende final à 41 cents par action, ce qui donne une hausse de 17% du dividende annuel.

Les bénéfices dans ses activités de production de minerai de fer ont bondi de 35% à 6,2 milliards de dollars, tandis que les résultats de ses activités dans les métaux de base ont plongé de 84% à 1,29 milliard de dollars.

Il a dégagé 4,1 milliards de dollars dans ses activités pétrolières, une hausse de 26%.

Sonali Paul, version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below