October 12, 2008 / 5:43 PM / 9 years ago

AVANT-PAPIER L'anxiété risque de rester de mise à Wall Street

7 MINUTES DE LECTURE

par Leah Schnurr

NEW YORK, 12 octobre (Reuters) - La panique et l'anxiété qui se sont emparés de Wall Street la semaine dernière ont peu de chances de s'atténuer alors que la crise des crédits semble plus présente que jamais et que les investisseurs se détournent des résultats des groupes cherchant avant tout à lever des capitaux pour surmonter la crise.

Dimanche les pays de la zone euro, réunis en sommet à Paris, ont annoncé qu'ils étaient sont prêts à garantir les émissions de dette de leurs établissements financiers pour faire face à la paralysie du marché interbancaire.

Les sept pays les plus industrialisés de la planète s'étaient engagés vendredi à prendre toutes les mesures nécessaires pour débloquer les marchés du crédit et permettre aux banques de lever des capitaux, sans exposer de plan d'action collectif.

Le comité directeur du Fonds monétaire international a approuvé le plan du G7 dès le lendemain. Le président de ce comité, le ministre égyptien des Finances Youssef Boutros-Ghali a déclaré que le FMI était déterminé à résoudre cette crise", ajoutant que les discussions entre grandes puissances aboutiraient "certainement à un certain nombre de mesures dans les jours à venir."

Le secrétaire américain au Trésor Henry Paulson avait averti vendredi soir que les Etats-Unis envisageaient de prendre des participations au sein des institutions financières afin de leur permettre de se recapitaliser.

La semaine à venir sera jalonnée par la publication d'une série d'indicateurs qui viendront donner un aperçu de la situation actuelle de l'économie américaine.

Mercredi, les marchés auront une idée de l'activité manufacturière dans la région de New York, attendue en nette baisse, et connaîtront les chiffres des ventes au détail pour le mois de septembre, qui devraient ressortir, selon les prévisions, en baisse de 0,6% contre -0,3% au mois d'août.

Ils prendront également connaissance du contenu du "Beige book", qui synthétise les rapports de chacune des réserves fédérales américaines sur les composantes de l'économie américaine.

Les Banques Publients Leurs Resultats

La semaine dernière a été marquée par les chutes spectaculaires des indices boursiers new-yorkais, le Dow Jones .DJI passant même en séance sous la barre des 8.000 points pour la première fois depuis le 1er avril 2003.

Lors des cinq dernières séances, le Dow et le S&P .SPX ont chuté de 18% et le Nasdaq .IXIC de 15,3%. Pour le S&P, il s'agit de son bilan hebdomadaire le plus mauvais jamais enregistré.

Les premiers résultats des entreprises publiés n'ont guère rassuré les marchés comme en témoigne ceux publiés vendredi par General Electric (GE.N) qui a fait part d'un bénéfice trimestriel en baisse de 22% en dépit d'une augmentation de 11% de son chiffre d'affaires. [ID:nLA265143]

Ils seront suivis cette semaine par ceux des principales banques américaines, Wells Fargo (WFC.N), JPMorgan Chase (JPM.N), Citigroup (C.N), qui feront état de leur résultats pour le troisième trimestre.

Tous sont attendus en nette baisse, à l'image de ceux de Citigroup, qui pourrait, selon les estimations de Reuters, faire état d'une perte par action de 68 cents, alors qu'elle gagnait 47 cents par action un an auparavant.

"En période normale, je dirais que nous entrons dans la saison des résultats. Mais les marchés sont actuellement dictés par l'émotion", commente Owen Fitzpatrick, de Deutsche Bank Private Wealth Management.

Les financières ne seront pas les seules à publier, puisqu'on attend également les résultats trimestriels de plusieurs poids-lourds du secteur technologique, dont Intel (INTC.O), Google (GOOG.O) et eBay (EBAY.O).

La semaine dernière, IBM (IBM.N) a fait état de résultats meilleurs qu'attendus [ID:nL8355376], faisant planer un léger regain d'optimisme sur la capacité de résistance de la nouvelle économie.

Lundi, le marché obligataire américain sera fermé en raison du Columbus Day, mais les marchés d'actions resteront ouverts. /NDE

NYSE Nasdaq

Résumé synthétique du marché.......AD.N......AD.O

Dix plus forts volumes.............AV.N......AV.O

Plus fortes hausses en %...........PG.N......PG.O

Plus fortes baisses en %...........PL.N......PL.O

Guide des indices boursiers américains....[US/INDICES1]

Statistiques du marché......................[US/STATS1]

Emprunt de référence à 10 ans ..............US10YT=RR

Guide des indices sectoriels américains... [US/SECTOR1]

Indices Dow Jones..........................<0#DJINDEX>

Indices S&P................. <0#.GSPINDEX><0#GSPMAJOR>

Indices Nasdaq............................<0#INDEX.OQ>

Indices NYSE..............................<0#.INDEX.N>

Indices ASE ............................. <0#.INDEX.A>

Valeurs ex-dividende........................... XDIV

Agenda des IPOs................................ [IPO/]

Prévisions pour S&P .................... [EQUITYPOLL19]

Prévisions pour le Dow Jones ........... [EQUITYPOLL21]

Allocation d'actifs des fonds US ...........[US/ASSET] (Version française Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below