12 février 2009 / 08:10 / il y a 9 ans

LEAD 1 ABB - Le bénéfice net au T4 a reculé moins que prévu

ZURICH, 12 février (Reuters) - ABB ABBN.VX a publié jeudi un résultat net en baisse pour son quatrième trimestre 2008 mais moins que redouté par les analystes.

Le bénéfice net a chuté à 213 millions de dollars contre 1.753 millions sur la même période de l'exercice précédent, annonce dans un communiqué le groupe d'électrotechnique, alors que les marchés attendaient 154 millions seulement.

L'action a ouvert en hausse et s'échange à 15,94 francs suisses (+2,18%) après trois minutes de transactions.

ABB avait averti à la mi-décembre qu'il allait inscrire une provision avant impôts de 870 millions de dollars pour son quatrième trimestre.

Il avait annoncé à cette occasion le lancement d'un programme de réduction des coûts d'un montant définitif de 1,3 milliard de dollars, dont les charges de 600 millions seront réparties à parts égales en 2009 et 2010.

Le résultat opérationnel (Ebit) a chuté de 60% à 459 millions mais il dépasse les pronostics qui anticipaient 404 millions.

Le chiffre d'affaires a progressé de 5% à 9.140 millions, mieux que le consensus qui le voyait à 9.040 millions. Les entrées de commandes se sont contractées de 19% à 7.183 millions tandis que les analystes tablaient sur 7.266 millions.

Sur l'année 2008, le bénéfice net a reculé à 3.118 millions, mieux que les 3.059 millions espérés par les marchés. L'Ebit, en hausse de 13% à 4.552 millions, a légèrement dépassé les 4.497 millions du consensus.

Le chiffre d'affaires annuel a progressé de 20% à 34.912 millions alors que les marchés avaient prévu 34.812 millions. Les entrées de commandes se sont éfoffées de 11% à 38.282 millions, tout juste en-deçà des 38.366 millions pronostiqués.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale un dividende de 0,48 franc par action au titre de l'exercice écoulé, inchangé par rapport à 2007.

Le programme de rachat d'actions d'un montant de 2,2 milliards de francs n'a pas été interrompu mais étant donné les circonstances, il n'est pas activement poursuivi. ABB n'a ainsi plus racheté de titres depuis septembre 2008.

Le groupe a confirmé ses objectifs à moyen terme d'une croissance de 15 à 20% dans sa division Power et de plus de 10% dans l'Automation. Il précise toutefois que l'année 2009 reste incertaine.

Pour l'année en cours la priorité consistera à réagir vite et de façon flexible à des conditions de marchés mouvantes, a indiqué à Reuters un porte-parole du groupe helvético-suédois, ajoutant que des investissements avaient été reportés dans la technique énergétique en raison des coûts et de l'absence de disponibilité de financement.

"Nous prenons des mesures pour nous assurer de rester compétitifs, quel que soit le développement des marchés", a déclaré le directeur général Joe Hogan, cité dans le communiqué.

ABB précise également qu'il collabore toujours avec les autorités américaines et européennes sur des pratiques anti-concurrentielles mais prévient que ses réserves pourraient être insuffisants en cas d'avis négatifs de leur part.

ABB s'échange à près de 12 fois les bénéfices attendus pour 2010 alors que son rival français Schneider (SCHN.PA) affiche un multiple de 10 fois, selon Reuters data. (Pascal Schmuck, édition Ratiba Hamzaoui)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below