Eurofins flambe en Bourse après un cash flow historique au T3

jeudi 12 novembre 2009 11h02
 

PARIS, 12 novembre (Reuters) - Eurofins Scientific (EUFI.PA: Cotation) s'envole jeudi en Bourse de Paris après avoir réalisé au troisième trimestre sa meilleure performance historique en terme de génération de "cash flow" et avoir annoncé une légère amélioration de sa rentabilité et de son chiffre d'affaires.

Vers 10h47, le titre avance de 11,61%, plus forte hausse du SRD, à 34,890 euros, alors que l'indice SBF120 cède 0,36%. Le titre affiche encore un recul de 1,6% depuis le début 2009.

Oddo Securities a relevé son opinion d'"alléger" à "achat" sur la nouvelle, ainsi que son objectif de cours, porté de 29 à 37 euros. Le broker note que le chiffre d'affaires est conforme à ses attentes, mais que les marges bénéficiaires, la génération de "cash" et les commentaires sur l'activité commerciale sont "encourageants", avec un discours "sensiblement plus optimiste".

De même, Natixis Securities a relevé son objectif de cours de 33 à 38 euros tout en restant à "alléger", estimant ne pas avoir suffisamment de visibilité "concernant la pérennité et l'ampleur de l'amélioration observée au troisième trimestre".

Eurofins a publié dans la matinée une marge d'Ebitda trimestriel "légèrement supérieure" à 13,8%, contre 13,7% un an auparavant, avec un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 163,1 millions d'euros et un Ebitda en progression de 4% à 22,5 millions.

"La hausse de la rentabilité combinée à un niveau d'investissement plus proche des taux historiques (6,4% du chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de 2009) ont permis de dégager un flux de trésorerie disponible en croissance de 44% à 15,9 millions d'euros", a précisé la société.

"Il s'agit de la meilleure performance jamais réalisée par Eurofins en terme de flux de trésorerie disponible généré sur un troisième trimestre", a-t-elle ajouté dans un communiqué.

Son bénéfice net a augmenté de 31% à 5,9 millions d'euros en raison de charges financières et d'impôt moins élevées.

Eurofins note en outre une reprise graduelle de la demande au troisième trimestre sur les segments d'activité affectés par un ralentissement d'activité au premier semestre.   Suite...