France - La trésorerie dans l'industrie au plus bas depuis 1985

lundi 12 janvier 2009 13h04
 

PARIS, 12 janvier (Reuters) - La situation de trésorerie dans l'industrie française s'est fortement dégradée au cours du second semestre 2008 pour revenir à son plus bas niveau depuis 23 ans, selon une enquête réalisée par l'Insee et publiée lundi.

Les perspectives restent en outre défavorables pour le premier semestre 2009, avec des anticipations à des plus bas historiques sur fond de baisse de la production, apprend-on dans cette enquête réalisée auprès des chefs d'entreprise.

Le solde d'opinion sur la situation actuelle de la trésorerie a chuté de 12 points en décembre dans l'ensemble de l'industrie, à -26, après déjà un recul de dix points dans la précédente enquête de juin 2008. Il se situe ainsi à son plus bas niveau depuis 1985, note l'Insee.

La dégradation la plus forte (à -28 contre -14) concerne les entreprises de plus de 500 salariés.

"La situation de trésorerie est actuellement jugée très difficile par l'ensemble des sous-secteurs industriels. Elle l'est particulièrement pour les industries automobiles et agroalimentaires : les soldes d'opinion correspondants marquent leurs niveaux les plus bas depuis 1990 (de respectivement -78 et -18)", souligne l'Institut national de la statistique.

La période a également vu une détérioration des résultats d'exploitation des entreprises, avec un solde qui a plongé de 17 en juin dernier à -16, soit son plus bas niveau depuis 1994.

La dégradation touche là encore l'ensemble des sous-secteurs industriels mais elle est plus prononcée pour les industries de l'automobile et des biens intermédiaires pour lesquels les soldes reculent à -73 et -20 respectivement, indique l'Insee.

Durant ces six mois, le volume des ventes a connu une évolution "très défavorable" avec un solde d'opinion qui se situe désormais à des niveaux proches de ceux atteints en 1993, dernière année de récession en France, relève l'institut.

  Suite...