14 novembre 2008 / 07:25 / il y a 9 ans

LEAD 2 Havas - Prévision de croissance organique 2008 abaissée

* Le DG d‘Havas abaisse sa prévision de croissance organique à 4,5-5% pour 2008

* Il estime que la marge opérationnelle devrait être dans le haut de la fourchette de 11 à 12% en 2008

* La croissance organique a ralenti à 1,5% au T3 sous l‘effet de l‘Amérique du Nord

par Cyril Altmeyer et Dominique Vidalon

PARIS, 14 novembre (Reuters) - Le directeur général d‘Havas EURC.PA a abaissé vendredi son estimation de croissance organique pour 2008, après un ralentissement à 1,5% au troisième trimestre sous l‘effet de l‘Amérique du Nord.

Fernando Rodés a également déclaré lors d‘un entretien téléphonique accordé à Reuters que le sixième groupe publicitaire mondial devrait se situer en 2008 dans le haut de la fourchette de 11 à 12% pour la marge opérationnelle mentionnée dans son communiqué.

Il a dit s‘attendre à une croissance organique de 4,5% à 5% pour 2008, alors que le groupe anticipait auparavant un rythme compris entre 5 et 6% avec une marge opérationnelle comprise entre 11,5% et 12%.

“Aujourd‘hui, avec les données que l‘on a, sans être trop précis, je pense que l‘on va atterrir entre 4,5 et 5% (en 2008)”, a déclaré Fernando Rodés.

Havas affiche une croissance organique de 5,8% sur les neuf premiers mois de l‘année, bénéficiant du rythme record de 8,0% enregistré au premier semestre, mais sa performance du troisième trimestre est largement inférieure aux 3,9% enregistrés par Publicis (PUBP.PA) sur la période.

L‘action Havas chute de 4,94% à 1,54 euro vers 9h50, à contre-tendance de l‘indice paneuropéen des médias .SXMP, en hausse de 2,3% à la même heure.

“Le directeur général a déclaré à Reuters que le prévision (de croissance organique) pour l‘année est désormais de 4,5-5%, ce qui nécessiterait une croissance de 1% au quatrième trimestre malgré des comparatifs difficiles et une détérioration du contexte économique”, souligne UBS dans une note. “Nous restons donc sceptiques sur la capacité du groupe à atteindre cette nouvelle prévision”.

RÉSULTAT NET ATTENDU EN HAUSSE DE PLUS DE 20% EN 2008

Fernando Rodés a déclaré que le résultat net d‘Havas devrait progresser de plus de 20% en 2008 comparé à celui de 83 millions d‘euros enregistré en 2007 et que le groupe, “pratiquement non endetté”, allait clairement améliorer sa génération de trésorerie cette année.

Il s‘est dit “plutôt satisfait” sur les gains nets de nouveaux budgets au quatrième trimestre. Ils atteignent 1,45 milliard d‘euros sur neuf mois, profitant du montant de 1,1 milliard engrangé au premier semestre.

“Il n‘y a pas eu de ralentissement au troisième trimestre. On est plus ou moins où on voulait être”, a-t-il expliqué.

Il a noté que les annonceurs prenaient leur temps pour se décider. “Octobre n‘a pas été aussi terrible que septembre et août”, a-t-il constaté.

Concernant 2009, Fernando Rodés a dit que le groupe disposerait de “perspectives claires” début décembre.

”2009 va être pour tout le monde une année plutot compliquée au niveau du contexte mais (aussi) pleine d‘opportunités, a-t-il expliqué. “Nos objectifs restent de croître plus que les marchés et faire croître en termes relatifs notre profitabilité”.

ZenithOptimedia a abaissé en octobre de 6,6% à 4,3% sa prévision de croissance des investissements publicitaires mondiaux en 2008 et de 6% à 4% pour 2009, tandis que (WPP.L) et Publicis, respectivement numéros deux et quatre mondiaux, ont dit s‘attendre à ce que l‘année prochaine soit difficile.

Havas a enregistré un revenu de 1.118 millions d‘euros sur neuf mois et de 362 millions au troisième trimestre.

Le ralentissement de la croissance organique au troisième trimestre tient à un recul de 1,5% en Amérique du Nord, dû notamment aux investissements dans les secteurs bancaire et touristique, qui a représenté un revenu de 112 millions d‘euros sur la période. L‘Europe affiche un rythme de 2,7%, avec un revenu de 209 millions, grâce notamment à la France et à l‘Espagne.

L‘Asie-Pacifique accuse une chute de 14,1% au troisième trimestre sous l‘effet de la perte du contrat avec Dell DELL.O L‘ensemble du “reste du monde”, qui comprend également l‘Amérique latine, en croissance organique de 19,4%, représente un revenu de 41 millions sur la période. /CA

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below