12 novembre 2008 / 11:35 / il y a 9 ans

LEAD 1 Iberia - Chute de 98% du résultat opérationnel sur 9 mois

* Ebit -98% sur 9 mois

* Bénéfice net -77%

* trafic passagers octobre -8,6%

* coefficient d‘occupation 79,3% en octobre c. 84,3%

* cours inchangé à 1,71 euros

(actualisé avec précisions, déclaration sur fusion avec BA)

par Ben Harding

MADRID, 12 novembre (Reuters) - La compagnie aérienne espagnole Iberia IBLA.MC a fait état mercredi d‘une chute de 98% de son bénéfice avant intérêts et impôt (Ebit) sur la période janvier-septembre, victime de la flambée de sa facture de carburants et de la dégradation de la conjoncture pesant sur la demande.

L‘Ebit d‘Iberia, partenaire de fusion du britannique British Airways BAY.L, ressort à 6,1 millions d‘euros, contre 8,2 millions attendus en moyenne par les 10 analystes interrogés par Reuters et contre 304 millions sur les neuf premiers mois de 2007.

Le bénéfice net est tombé à 51,1 millions d‘euros, contre 223 millions un an plus tôt et un consensus de 32,9 millions.

Le résultat avant intérêts, impôt, dépréciations et location d‘avions (Ebitdar) a reculé de 40% à 419 millions d‘euros, alors que le chiffre d‘affaires restait stable, à 4,12 milliards.

Geoff van Klaveren, analyste chez BNP Paribas, souligne que les coûts de carburant d‘Iberia, qui ont augmenté de 374 millions à 1,2 milliard d‘euros, sont plus élevés que prévu.

“Ils ont de toute évidence fixé le prix du carburant pour le T3 quasiment au niveau du sommet des cours”, souligne Van Klaveren, dont la recommandation sur Iberia est “neutre” plutôt que “sous-performance” en raison notamment du solide bilan de la compagnie aérienne.

IBERIA VA RÉDUIRE SA CAPACITÉ en 2009

Signe que les nuages s‘accumulent sur le secteur aérien, Iberia a annoncé une baisse de 9,6% de son trafic passagers en octobre et un recul du coefficient d‘occupation de ses appareils, un indicateur clé pour le secteur, qui est passé de 84,3% à 79,3%.

La compagnie espagnole a annoncé mercredi qu‘elle allait réduire sa capacité de 1 à 2% en 2009.

“Iberia dit que cette baisse (du trafic) est compensée par des rendements plus élevés mais cela ne pourra probablement se poursuivre que sur une période limitée compte tenu du climat économique”, a déclaré Van Klaveren.

A 11h05 GMT, le titre Iberia était en hausse de 1,75% à 1,74 euro à la Bourse de Madrid, alors que l‘indice madrilène Ibex 35 .IBEX reculait de 0,2%. Le cours de la compagnie aérienne a baissé de 19% ces trois derniers mois.

Les analystes saluent le solide bilan d‘Iberia mais jugent aussi que, comme d‘autres compagnies aériennes, elle fait face à de sérieux problèmes économiques, conjugués à un manque de visibilité concernant sa fusion avec British Airways et à un effet positif limité de la récente baisse des cours pétroliers, en raison de dispositifs de couverture.

Iberia a déclaré mercredi que la fusion avec BA s‘annonçait difficile mais qu‘un accord devrait être trouvé.

Certains observateurs estiment que ce rapprochement pourrait échouer en raison du poids du déficit de BA lié au financement des retraites. Le directeur général de British Airways Willie Walsh a déclaré vendredi que ce déficit était un élément central des discussions entre les deux parties. /SD/GWB

Avec Robert Hetz, version française Stanislas Dembinski et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below