11 mai 2009 / 08:58 / dans 8 ans

TUI table sur un bénéfice en 2009 malgré une perte creusée au T1

* Perte d‘exploitation creusée au T1, plus qu‘attendu

* 900 millions d‘euros de plus-value au T1 grâce à la cession d‘une part dans Hapag-Lloyd

* Table sur une amélioration des profits sur l‘exercice

* L‘action dégringole à la Bourse de Francfort

FRANCFORT/LONDRES, 11 mai (Reuters) - Le groupe allemand de tourisme TUI (TUIGn.DE), propriétaire du premier tour operator européen TUI Travel TT.L, table sur une amélioration de ses profits cette année en dépit d‘une perte brute d‘exploitation qui s‘est creusée au premier trimestre.

La perte brute d‘exploitation est ressortie à 324,2 millions d‘euros, contre une perte de 213,7 millions un an plus tôt, et alors que les analystes attendaient une perte moins importante de 304 millions, en moyenne, selon une enquête Reuters.

Pour l‘exercice, le groupe s‘attend à une amélioration de ses résultats grâce à des coûts d‘intégration moindres dans sa division tourisme et grâce à la plus-value tirée de la cession, finalisée en mars, d‘une participation majoritaire qu‘il détenait dans Hapag-Lloyd, sa filiale de transport maritime.

TUI a déjà inscrit au premier trimestre une plus-value de 990 millions d‘euros liée à cette cession, qu‘il consacre à la réduction de sa dette, a-t-il précisé.

La dette nette du groupe a été ramenée à 2,6 milliards d‘euros, contre 4,1 milliards à la fin 2008, a ajouté TUI.

Le résultat net du premier trimestre renoue en outre avec les profits. TUI a réalisé un bénéfice net de du groupe de 414,5 millions d‘euros, contre une perte de 278,8 millions un an plus tôt.

TUI Travel TT.L, dont la perte d‘exploitation trimestrielle s‘est creusée à 289 millions d‘euros, contre 240 millions il y a un an, s‘est dit cependant bien placé pour atteindre ses objectifs sur son exercice décalé, qui sera clos le 30 septembre.

TUI Travel a fait état d‘une activité solide au cours des huit dernières semaines. Les prix de vente sont en moyenne restés supérieurs de 10% à ceux de l‘année précédente.

TUI Travel a précisé que la demande pour les destinations lointaines avait été particulièrement forte ces deux dernières semaines, en dépit de l’épidémie de grippe au Mexique, avec des réservations en progression de 2% par rapport à l‘an dernier.

L‘action du groupe TUI chutait de 6,8% à 7,50 euros à 8h40 GMT, sous-performant le marché allemand, dont l‘indice Dax cédait 1,3% au même moment.

A Londres, l‘action TUI Travel perdait 2,4%, contre un recul de 1% pour l‘indice footsie.

Le titre TUI Travel se paie 9,7 fois ses bénéfices estimés sur 12 mois, un niveau conforme à celui du titre Thomas Cook (TCG.L), numéro deux du tourisme en Europe, dont le multiple est le même, selon Thomson Reuters StarMine.

Eva Kuehnen, Matt Scuffham, version française Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below