GM a étudié puis rejeté l'option d'une faillite sous chapitre 11

vendredi 12 décembre 2008 00h55
 

DETROIT, 11 décembre (Reuters) - Le constructeur automobile américain General Motors (GM.N: Cotation) a déclaré jeudi soir que son conseil d'aministration avait examiné l'idée d'un placement du groupe sous la protection du chapitre 11 du code des faillites, mais conclu que ce n'était pas là une option valable pour l'entreprise.

Le Wall Street Journal a rapporté peu avant que GM faisait appel à des avocats et à des banques conseil pour décider s'il devait ou non se placer sous la protection du chapitre 11.

Un porte-parole du groupe a précisé que le conseil se réunissait fréquemment et qu'il examinait toutes les options, y compris cette procédure de sauvegarde, et que des conseillers appropriés avaient été sélectionnés par le conseil pour étudier toutes les hypothèses.

Il a refusé en revanche de révéler l'identité des conseillers retenus. /GG

(Kevin Krolicki, version française Gilles Guillaume)