SYNTHESE 2 Aérien - 2009 année terrible, 2010 incertaine

mercredi 11 mars 2009 16h24
 

(ajoute Air France §5, Air Berlin §7, Austrian Airlines §23)

FRANCFORT/DUBLIN/HONG KONG, 11 mars (Reuters) - Pour le secteur du transport aérien comme pour d'autres, 2009 sera l'année des tempêtes, l'arrivée des beaux jours n'étant pas attendue avant 2010.

C'est en tout cas ce que pronostique Lufthansa (LHAG.DE: Cotation), la compagnie aérienne allemande pensant améliorer ses résultats l'an prochain, pour autant que le marché commence à se redresser au troisième trimestre de cette année.

"L'année 2009 sera très exigeante pour nous tous", observe-t-elle mercredi dans le communiqué accompagnant la publication de ses résultats de 2008.

Plusieurs autres compagnies européennes ont affiché des objectifs ou annoncé des mesures en lien avec la crise du secteur.

Air France (AIRF.PA: Cotation) a annoncé mercredi vouloir réduire ses capacités de 3,4% pour l'été 2009.

L'irlandaise Aer Lingus AERL.I, déficitaire en 2008 à la différence de Lufthansa, ne pense plus dégager un bénéfice imposable cette année, même si son directeur général Dermot Mannion a quelque peu tempéré ce pronostic en déclarant qu'il serait manqué de peu.

Air Berlin (AB1.DE: Cotation) a quant à elle annoncé qu'elle cherchait un repreneur pour sa filiale charter LTU en raison de la mauvaise conjoncture économique, mais que personne ne s'était manifesté.

Les perspectives sont identiques pour leurs homologues asiatiques. Cathay Pacific Airways (0293.HK: Cotation), qui a accusé en 2008 une perte nette sans précédent, affirme que 2009 sera "extrêmement éprouvante".   Suite...