Honda se tourne vers la Chine, l'Inde, sans concurrencer la Nano

mercredi 11 novembre 2009 15h55
 

NEW DELHI, 11 novembre (Reuters) - Honda Motor (7267.T: Cotation) ne voit pas de reprise immédiate sur ses marchés traditionnels et se concentrera sur les marchés porteurs que sont la Chine et l'Inde, même si le groupe ne produira pas de voiture à bas coûts pour concurrencer la Nano de Tata Motor (TAMO.BO: Cotation).

Takanobu Ito, président exécutif de Honda, a déclaré mercredi que le deuxième constructeur automobile japonais était en train de développer une nouvelle voiture de petite taille pour le marché asiatique et pour le marché indien en particulier, où le groupe a lancé sa première petite voiture en début d'année.

"Nous rencontrons encore des difficultés dans de nombreux marchés traditionnels", a déclaré Takanobu Ito, qui a ajouté qu'il ne prévoyait pas de retour immédiat aux niveaux d'avant la crise.

Les activités domestiques de Honda devraient rester déficitaires alors même que la demande a été dynamique, aidée par d'importants crédits d'impôt et autres incitations à l'achat de véhicules hybrides comme le model Insight.

Les ventes américaines ont fortement augmenté en août grâce à la prime à la casse, mais le retrait de cette mesure a provoqué une forte baisse de la demande le mois suivant.

"La Chine et l'Inde sont notre première priorité, et nous souhaitons y développer notre activité le plus possible", a déclaré Takonobu Ito.

La Chine notamment fait figure d'exception pour Honda, avec 50.600 véhicules vendus au mois d'octobre, soit une hausse de 42% par rapport à octobre 2008. En Inde, Honda a vendu 34.430 véhicules entre avril et octobre, soit une hausse de 38% par rapport à l'année précédente.

Renault (RENA.PA: Cotation), Nissan (7201.T: Cotation) et leur partenaire indien ont déclaré mardi avoir l'intention de lancer une voiture à très bas coût en Inde en 2012.

Cette voiture serait moins chère à produire que la Nano de Tata, la voiture la moins chère du monde, commercialisée pour un prix de 2.000 dollars depuis sa mise sur le marché en début d'année.

"Nous n'avons pas de projet de développement d'une voiture à très bas coûts", a déclaré Takanobu Ito.

(Devidutta Tripathy, version française Sonia Manueco)