USA - Les prévisions de BofA trop conservatrices selon Citigroup

mardi 11 août 2009 18h38
 

11 août (Reuters) - Les résultats avant impôts et provisions pour pertes sur crédit de Bank of America (BAC.N: Cotation) pourraient être compris entre 55 et 60 milliards de dollars d'ici 2011, estime mardi un analyste de Citigroup.

Keith Horowitz, qui a rencontré lundi le directeur financier de BofA Joe Price, a qualifié de "conservatrices" les prévisions annoncées par la banque qui table de son côté sur une fourchette allant de 45 à 50 milliards de dollars.

L'amélioration de la qualité du crédit observée d'avril à juin devrait se confirmer au cours du trimestre en cours et la première banque américaine en terme d'actifs compte rembourser une partie des 45 milliards de dollars de fonds publics prêtés dans le cadre du Tarp d'ici la fin de l'année, souligne Keith Horowitz.

Ces deux éléments sont "positifs pour Bank of America", souligne-t-il.

De plus, le potentiel de résultats de la banque est resté intact et son bilan s'est renforcé, ajoute l'analyste.

Les difficultés que la banque devrait rencontrer dans ses activité de crédit à la consommation devraient certes peser sur ses résultats court terme, mais son action représente la meilleure valeur du secteur sur le court terme et sur le long terme, dit Keith Horowitz.

Il a relevé son objectif de deux dollars à 20 dollars et maintenu à "acheter" sa recommandation.

(Tenzin Pema, version française Nicolas Delame)