11 mars 2009 / 06:36 / il y a 9 ans

LEAD 2 UBS relève sa perte 2008, très prudent pour 2009

* perte nette 2008 de 20,9 mds de francs, soit 1,2 md de plus qu‘annoncé en février

* UBS très prudent quant aux perspectives à court terme

* le titre a réduit ses pertes initiales

ZURICH, 11 mars (Reuters) - UBS UBSN.VX a relevé mercredi le niveau de sa perte nette subie en 2008, à 20,9 milliards de francs suisses (14,18 milliards d‘euros) au lieu de 19,7 milliards dévoilés précédemment, compte tenu de son amende aux Etats-Unis dans le dossier d’évasion fiscale.

Le rapport annuel de la banque helvétique publié mercredi comporte des résultats différents de ceux présentés le 10 février, UBS ayant dû inscrire une charge de 1,2 milliard de francs au total.

Le titre recule de 0,5% à 9,74 francs à 9h30 GMT, après avoir perdu plus de 3% en début de séance.

A la mi-février, UBS a accepté de verser 780 millions de dollars et de lever partiellement le secret bancaire en livrant les identités et les informations bancaires concernant un certain nombre de ses clients américains soupçonnés de fraude fiscale.

La plus grande banque suisse a aussi dû réévaluer à 7,8 milliards de dollars le montant des actifs toxiques qui n‘ont pas encore été transférés dans le StabFund, le fonds spécialement créé par la Banque nationale suisse pour assainir le bilan d‘UBS plombé par la crise financière.

“L‘impact total sur le résultat net après impôts a été négatif de 1.190 millions de francs suisses”, a précisé UBS dans son communiqué.

UBS se voit toujours “exposé à des marchés non liquides et volatils” et prévoit que les risques pour ses résultats ne disparaîtront pas de sitôt.

“Nous restons donc extrêmement prudents quant aux perspectives à court terme”, explique la banque dans une lettre aux actionnaires qui précède son rapport annuel.

Les bénéfices seront fragilisés “pour un certain temps encore”, ajoute UBS, qui signale en outre que l‘afflux net d‘argent frais demeure positif pour la division de gestion de fortune aux Etats-Unis. Cela a été gommé par les sorties nettes de fonds de la gestion de fortunes.

La gestion d‘actifs a également subi de nouvelles sorties nettes de capitaux, précise la banque.

Silke Koltrowitz, édition Ratiba Hamzaoui, Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below