LEAD 2 L'Oréal a cessé de livrer un distributeur russe

mardi 10 février 2009 15h51
 

(Actualisé avec cours, détails)

PARIS, 10 février (Reuters) - L'Oréal (OREP.PA: Cotation) a cessé de livrer des produits de beauté à une chaîne de parfumerie russe en proie à des problèmes de crédit, a déclaré mardi Georges Chichmanov, secrétaire général de L'Oréal en Russie, confirmant un article de la presse russe.

"Aujourd'hui, il y a beaucoup de distributeurs russes qui ont des problèmes de liquidités, ce qui impacte nos ventes", a-t-il dit, confirmant une information du quotidien Kommersant selon lequel le groupe français avait cessé de fournir "L'Etoile", une des plus grandes chaînes de cosmétiques en Russie.

L'Etoile, qui compte plus de 500 boutiques dans le pays, a indiqué à Reuters avoir entamé des négociations avec L'Oréal dans le but d'obtenir de ce dernier des modifications des termes de son contrat ainsi que des lignes de crédit.

Le directeur général de la chaîne, Kiril Mouradov, a également indiqué à Reuters que son groupe essayait de renégocier ses contrats et d'obtenir des lignes de crédit de ses autres fournisseurs, dont LVMH (LVMH.PA: Cotation) et Procter & Gamble (PG.N: Cotation).

Le responsable de L'Oréal a précisé que les livraisons à l'Etoile avaient cessé à la fin 2008 et que le magasin écoulait, depuis, les stocks qu'il avait accumulés.

Les ventes du géant des cosmétiques en Russie représentent entre 3% et 4% de son chiffre d'affaires.

Plusieurs grossistes et distributeurs russes renommés ont du mal à se refinancer depuis le début de la crise financière en raison de la forte hausse des taux d'intérêt.

Parmi les grandes chaînes de parfumeries figurent notamment "Rive Gauche" ou "L'Ile de Beauté", dans laquelle le géant du luxe LVMH a pris une participation de 45% en octobre.

Vers 15h45, le titre l'Oréal perdait 1,26% à 55,015 euros, sous-performant l'indice CAC 40 .FCHI (-0,65%).

(Astrid Wendlandt, version française Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)