LEAD 1 Kesa-Détérioration plus forte que prévu des ventes au T1

mercredi 10 septembre 2008 10h22
 

LONDRES, 10 septembre (Reuters) - Le distributeur européen d'électronique grand public Kesa KESA.L a publié mercredi un chiffre d'affaires en baisse plus marquée que prévu au titre du premier trimestre de son exercice, à fin juillet, et a prévenu que les conditions de marché ne s'étaient pas améliorées jusqu'ici pour le deuxième trimestre.

Kesa, notamment propriétaire des chaînes de magasins Darty et Comet, a enregistré une baisse de 4,7% de son chiffre d'affaires trimestriel à périmètre constant.

Ces annonces pèsent sur le titre en Bourse. L'action Kesa, cotée à Londres, chutait de plus de 10% à 141,25 pence dans la matinée.

Le titre a perdu environ la moitié de sa valeur au cours de l'année écoulée et a, sur la même période, sous-performé de 35% l'indice sectoriel DJ Stoxx de la distribution européenne .

"L'activité de ce trimestre s'est révélée très difficile comme nous l'avions anticipé. Les conditions de marché se sont détériorées dans tous les pays où nous sommes implantés, particulièrement en Grande-Bretagne, et n'ont pas changé depuis la fin de la période", a déclaré Jean-Noël Labroue, directeur général du groupe, dans un communiqué.

"Ne prévoyant aucune amélioration de conjoncture à court terme, nous avons mis en place un ensemble de mesures rigoureuses pour protéger nos marges, ajuster nos coûts et générer du cashflow tout en maintenant les investissements stratégiques prioritaires dans nos enseignes établies et nos nouveaux marchés, afin d'assurer notre croissance à long terme."

Pour Darty, le recul des ventes est de 3,2% mais la marge produits est restée stable. Kesa, dans son communiqué, a précisé que la Darty Box, l'offre "triple play" de l'enseigne, comptait 150.000 abonnements nets à la fin juillet et a confirmé qu'il tablait sur 100.000 abonnés supplémentaires pour l'exercice complet.

Pour Comet, numéro deux du secteur en Grande-Bretagne, le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 9,9%, particulièrement affecté par la faiblesse des ventes de produits blancs. Kesa a indiqué qu'il prévoyait désormais une perte pour Comet au premier semestre.

Les analystes s'attendaient en moyenne à une stagnation ou une baisse des ventes de 2% au maximum chez Darty et, chez Comet, à un recul de 3% à 5%.

Le grand concurrent de Kesa, DSG International DSGI.L, a fait état la semaine dernière d'une baisse de 7% de son chiffre d'affaires à périmètre comparable pour les 16 semaines au 23 août. /DR