10 septembre 2008 / 12:34 / il y a 9 ans

LEAD 2 Lehman promet des cessions après une perte de $3,9 mds

* Lehman veut vendre sa gestion d‘actifs, scinder son immobilier commercial

* Des discussions en cours mais aucun accord conclu

* La perte trimestrielle estimée à 5,92 dollars par action

* L‘action remontait en début de séance à Wall Street

par Dan Wilchins

NEW YORK, 10 septembre (Reuters) - Après une perte trimestrielle estimée à 3,93 milliards de dollars, Lehman Brothers LEH.N a annoncé mercredi son intention de vendre la majorité du capital de sa division de gestion d‘actifs et de scinder ses actifs d‘immobilier commercial mais aucun accord concret n‘a pour l‘instant été conclu.

L‘action de la quatrième banque d‘investissement américaine progressait de plus de 9% après trois quarts d‘heure d’échanges à la Bourse de New York. Le titre avait chuté de 45% la veille, ramenant la capitalisation boursière du groupe à environ 5,4 milliards de dollars, contre plus de 45 milliards début 2007.

Les investisseurs attendaient avec impatience la présentation des résultats trimestriels et d’“initiatives stratégiques” avancée à mercredi, la viabilité même du modèle économique de la banque étant remis en question.

“Nous sommes confrontés à un problème de confiance”, a commenté Doug Roberts, stratège de Channel Capital Research. “Un certain degré d‘incertitude persiste sur l‘avenir de Lehman. Fondamentalement, ce que disent les gens, c‘est que le problème n‘est toujours pas résolu.”

La situation de Lehman avait pesé sur l‘ensemble des marchés financiers mondiaux mercredi avant la publication des comptes, le cas du groupe ayant souligné la difficulté des banques à assainir leurs bilans.

“EN BONNE VOIE”, ASSURE LE DG

Lehman a dit vouloir vendre 55% environ de sa division de gestion d‘actifs, qui regroupe entre autres Neuberger Berman ainsi que ses activités de capital-investissement et de gestion de fortune. Le groupe assure être en “discussions avancées avec un certain nombre de partenaires potentiels” sur ce dossier.

Parallèlement, il prévoit de scinder 25 à 30 milliards de dollars d‘actifs d‘immobilier commercial au sein d‘une nouvelle société cotée nommée Real Estate Investments Global.

La banque a aussi engagé des discussions avec le gestionnaire d‘actifs BlackRock (BLK.N) pour lui vendre quatre milliards de dollars d‘actifs d‘immobilier résidentiel au Royaume-Uni, cession qui devrait être bouclée d‘ici quelques semaines.

Au final, l‘exposition du groupe au marché du crédit immobilier résidentiel devrait être réduite de 47%, à 13,2 milliards de dolllars.

Le dividende annuel de la banque sera quant à lui ramené de 68 à cinq cents, ce qui permettra d’économiser 450 millions de dollars.

Lors d‘une téléconférence, la direction a estimé qu‘elle n‘avait pas besoin de lever des capitaux supplémentaires.

“Nous sommes en bonne voie pour reléguer derrière nous les deux derniers trimestres”, a ajouté le directeur général, Richard Fuld.

Le bilan du groupe a en effet lourdement souffert des dépréciations massives rendues nécessaires par la crise de l‘immobilier et du crédit: les pertes liées au crédit immobilier ont encore atteint 5,6 milliards de dollars au troisième trimestre, un montant qui s‘ajoute à celles de plus de sept milliards annoncées précédemment.

“SUBMERGÉ”

La période juin-août se solde ainsi par une perte par action ordinaire de 5,92 dollars par action. Le produit net bancaire (PNB) a été négatif de 2,9 milliards.

Les analystes financiers anticipaient en moyenne une perte de 3,43 dollars par titre pour un PNB de 88 millions selon Reuters Estimates. Au deuxième trimestre, la perte avait été de 2,77 milliards.

Au 31 août, le total des actifs de la banque représentait 21,1 fois ses fonds propres, contre 24,3 fois fin mai et 31,7 fois fin février.

Lehman précise avoir supprimé 1.500 postes depuis la fin mai.

Pour Thomas Russo, associé de la société de gestion Gardner, Russo & Gardner, “les pertes liées aux crédits ont submergé le capital de Lehman et les mesures rendues nécessaires, qui incluent la vente de Neuberger, constituent vraiment une restructuration drastique”.

Lehman a étudié ces dernières semaines la possibilité de vendre une part de son capital au groupe sud-coréen Korea Development Bank (KDB) mais ce dernier a annoncé mercredi matin la fin des discussions.

Dans ce qui semble constituer une initiative concertée destinée à restaurer la confiance en l‘enseigne Lehman, plusieurs grands noms de Wall Street, comme Citigroup (C.N), Morgan Stanley (MS.N) et Goldman Sachs (GS.N) avaient déclaré mardi soir qu‘elles continuaient de travailler avec Lehman. /MA

Version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below