10 février 2009 / 07:21 / il y a 9 ans

LEAD 2 Eutelsat ne connaît pas la crise, bonne visibilité

* Légère hausse de l‘objectif de CA 2009 après un solide S1

* Confirmation des objectifs à 3 ans

* Forte hausse de l‘action

Par Nathalie Meistermann

PARIS, 10 février (Reuters) - L‘opérateur de satellites Eutelsat (ETL.PA) a confirmé mardi sa résistance à la crise en relevant son objectif annuel de chiffre d‘affaires tout en réitérant ses objectifs à trois ans après de solides résultats semestriels.

Vers 13h40, l‘action du troisième opérateur mondial gagne 4,17% à 17,11 euros serperformant l‘indice européen des télécoms .SXKP en hausse de 0,9% au même moment.

Dexia, à accumuler sur la valeur avec un objectif de cours de 21,6 euros, note que les “semestriels confirment la nature a-cyclique” du secteur qui “continuera à être privilégié par les investisseurs en raison de son caractère défensif”.

“Nous sommes un ilôt de croissance dans un océan de crise”, a déclaré le directeur général délégué, Jean-Paul Brillaud, lors d‘une conférence de presse en ajoutant : “nous pensons que nous sommes relativement protégés”.

Sa confiance en la robustesse du modèle économique repose notamment, dans son coeur de métier de la diffusion vidéo, sur l‘essor de la télévision haute définition qui nécessite deux fois et demi plus de capacités. Elle s‘appuie aussi sur le dynamisme des services à valeur ajoutée tels que les services de données aux entreprises “en forte reprise” malgré la crise ou l‘internet haut débit pour les consommateurs.

Le principal risque pour l‘entreprise réside dans les incidents techniques affectant ses satellites comme celui qui a rendu inutilisable le satellite W2M lancé récemment. Mais cette avarie n‘a aucun impact financier sur le groupe qui est assuré à 100% lors de la première année de vie de ses satellites.

CAPACITES UTILISEES A 97%

Au plan technique, le groupe achève le semestre avec 97% d‘utilisation de ses capacités satellitaires, une proportion qui sera ramenée en deçà de 90% en fin d‘exercice grâce à un programme de lancement soutenu. Ce dernier portera ses capacités de 501 à 568 répéteurs en juin 2009 puis 649 en juin 2010.

“Le semestre confirme une exceptionnelle visibilité d‘Eutelsat sur ses revenus, avec un carnet de commandes de 3,5 milliards d‘euros (soit 3,8 années de revenus) dont la durée moyenne résiduelle est proche de 8 ans”, explique Eutelsat.

Fort sa performance commerciale semestrielle, l‘opérateur revoit légèrement en hausse son objectif de chiffre d‘affaires pour 2008-2009 à “plus de 910 millions d‘euros” contre plus de 900 millions d‘euros auparavant.

Il confirme également ses objectifs à moyen terme, couvrant la période 2008-2011, d‘un taux de taux de croissance annuel de son activité de 6% en moyenne, d‘une marge d‘Ebitda supérieure à 77%, d‘un investissement de 450 millions d‘euros par an en moyenne et d‘une distribution de 50% à 75% du résultat net.

Les résultats du premier semestre, clos le 31 décembre, respectent ces critères puisque le chiffre d‘affaires progresse de 7,9% à 463,5 millions et le revenu brut d‘exploitation (Ebidta) de 7,4% à 375,1 millions, correspondant à une marge de rentabilité de 80,9%.

Cette marge est en léger repli par rapport à celle de 81,3% enregistrée un an plus tôt mais demeure “au plus haut niveau du secteur”, fait valoir Eutelsat.

DYNAMISME DES SERVICES A VALEUR AJOUTEE

Le résultat net bondit de 52,8% à 135,2 millions grâce au résultat opérationnel ainsi qu’à l‘amélioration du résultat financier, du taux d‘imposition et du résultat des sociétés mises en équivalence, notamment l‘opérateur hispanophone et lusophone Hispasat détenu à 28%.

Le chiffre d‘affaires progresse dans toutes ses divisions et notamment dans son coeur de métier, les applications vidéo (74% de l‘activité), avec une hausse de 5,4% notamment en Europe centrale, en Russie, au Moyen-Orient et en Afrique. Le groupe diffuse désormais 3.128 chaînes de télévision et services interactifs à partir de ses neuf positions orbitales.

La division services de données et à valeur ajoutée, le relais de croissance du groupe, est la plus dynamique avec une progression de 12,4%.

Au plan de l‘assise financière, la trésorerie provenant des opérations progresse de 24% à 353,7 millions. L‘endettement net augmente de 3% à 2,4 milliards mais le ratio dette nette sur ebitda diminue à 3,34 (contre 3,5 fin 2007) et reste compris dans la fourchette de 3 à 4 visée par le groupe.

Le financement est assuré par deux crédits syndiqués arrivant à échéance en 2011 et 2013, rappelle Eutelsat.

Eutelsat est détenu à 31% par Abertis Telecom (ABE.MC) et à 26% par la Caisse des dépôts de consignations.

Nathalie Meistermann, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below