Dresdner sera une tâche ardue pour la Commerzbank

lundi 10 novembre 2008 20h47
 

par Philipp Halstrick et Patricia Uhlig

FRANCFORT, 10 novembre (Reuters) - Les derniers résultats de Dresdner Bank donnent la mesure de la restructuration que Commerzbank (CBKG.DE: Cotation) devra entreprendre lorsqu'elle prendra le contrôle de la filiale d'Allianz (ALVG.DE: Cotation) en 2009.

Dresdner a publié lundi sa plus forte perte d'exploitation trimestrielle en six ans, explicable entre autres par près d'un milliard d'euros de dépréciations. [ID:nLA251833]

Commerzbank a convenu voici trois mois de racheter Dresdner pour près de 10 milliards d'euros mais l'opération vaut moins de huit milliards d'euros à présent en raison de la forte baisse de l'action Commerzbank.

"La Commerzbank a acheté beaucoup trop de risque pour un prix beaucoup trop élevé", résume Dirk Becker, analyste de Landsbanki Kepler, ajoutant que les risques sont trop élevés pour pouvoir les évaluer proprement.

Dresdner est la seule des grandes banques allemandes à être restée bloquée dans le rouge depuis pratiquement le début de la crise.

Si les investisseurs s'inquiètent de plus en plus pour la réussite de l'opération, Allianz et Commerzbank n'ont cessé de dire qu'elle se poursuivrait comme prévu. "Nous avons signé un contrat", a tranché le directeur financier d'Allianz Helmut Perlet lors d'une téléconférence.

Commerzbank prendra 60% de Dresdner au début 2009, Allianz décrochant une participation de 19% environ dans Commerzbank, qui montera à près de 30% une fois bouclée la cession de Dresdner.

  Suite...