November 10, 2009 / 6:00 PM / 8 years ago

Ipsos-Recul organique de 5% du CA 9 mois, marge 2009 confirmée

4 MINUTES DE LECTURE

(Répétition avec éditeur)

PARIS, 10 novembre (Reuters) - Ipsos (ISOS.PA) a annoncé mercredi une décroissance organique de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, mais dit avoir surperformé un marché qui s'est contracté "autour de 10%" grâce notamment à son positionnement sur les pays émergents.

L'institut d'études d'opinion a confirmé qu'il maintiendrait en 2009 son taux de marge opérationnelle avant éléments non récurrents autour du record de 10,2% enregistré l'année précédente, à la faveur de son plan d'économies.

Son chiffre d'affaires cumulé s'établit à 669,6 millions d'euros sur neuf mois, en contraction de 5% à taux de changes et périmètre constants (-3,9% en données publiées).

Pour le troisième trimestre, ce chiffre ressort à 221,8 millions d'euros, soit un repli de 5,2% sur un an selon les mêmes critères (-5,3% en données publiées).

Parmi les facteurs "qui expliquent la surperformance d'Ipsos", l'institut cite dans un communiqué sa forte implantation dans les pays émergents, la zone Asie-Pacifique-Moyen-Orient ayant été la seule à afficher une croissance organique (+2,5%) sur la période.

La société n'attend pas d'amélioration du marché au dernier trimestre.

"L'année 2009 s'achèvera comme elle a commencé. Rien ne permet de penser que le marché va se redresser de façon significative d'ici la fin de l'année", peut-on lire dans le communiqué.

En 2010, "l'environnement économique devrait être plus favorable que cette année", note la société, qui juge que le marché des études "pourrait se stabiliser au niveau enregistré en 2009" si les prévisions macroéconomiques des institutions internationales se concrétisent.

Ipsos prévoit "sans doute" une croissance de son activité l'année prochaine et un maintien de ses marges courantes autour de 10%, et affinera ces prévisions en février.

En août, l'institut avait dit s'attendre au second semestre à un niveau d'activité "au moins égal" à celui enregistré au cours des six premiers mois de l'année, au cours desquels il estimait déjà avoir surperformé son marché.

Il avait fait état d'une décroissance organique de son chiffre d'affaires de 4,8% au premier semestre, à 447,8 millions d'euros (Pour plus de détails: [ID:nLO616792]).

Ipsos figure parmi les dix premiers acteurs mondiaux dans le secteur des études, avec pour principaux concurrents TNS (WPP (WPP.L)), Synovate (Aegis AEGS.L), les américains Nielsen et IMS Health RX.N et l'allemand GFK (GFKG.DE).

L'action a clôturé en recul de 0,38% à 22,00 euros mercredi avant publication de ces chiffres, donnant une capitalisation de quelque 746 millions. Elle a regagné 14,1% depuis le début de l'année.

Jean Décotte, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below