10 novembre 2008 / 15:35 / dans 9 ans

LEAD 2 Deutsche Post prévoit une lourde restructuration chez DHL

(actualisé avec précisions, commentaire d‘analyste)

par Maria Sheahan

BONN, 10 novembre (Reuters) - Deutsche Post (DPWGn.DE) a annoncé lundi un plan de restructuration de sa filiale américaine DHL Worldwide Express, qui se traduira par la suppression de 9.500 emplois supplémentaires aux Etats-Unis.

Face à une baisse de la demande aux Etats-Unis qui a été accentuée par la crise du crédit, DHL, qui pesait sur les profits du groupe depuis 2005, sera recentrée sur ses activités internationales et ne conservera que 3.000 à 4.000 salariés.

Avec ce nouveau plan de restructuration, Deutsche Post supprimera au total 14.900 emplois aux Etats-Unis et réduira ses livraisons aériennes à moins de 100.000 par jour contre 1,2 million actuellement.

Frank Appel, président du directoire de Deutsche Post, a précisé qu‘il ne pas prévoyait de restructurer les activités allemandes du groupe.

La restructuration va coûter 3,9 milliards de dollars, soit 1,9 milliard de plus que ce qui était initialement prévu, a précisé la Deutsche Post.

Ces coûts de restructuration supplémentaires, ainsi que des charges exceptionnelles dans d‘autres activités et des dépréciations d‘actifs risquent d‘occasionner une perte nette sur l‘ensemble de l‘exercice, a ajouté le groupe.

Le titre a clôturé en hausse de 6,89% à 9,35 euros alors que le Dax .GDAXI a gagné 1,76%. L‘action de la Deutsche Post a perdu plus de la moitié de sa valeur ces six derniers mois.

“MESURES NÉCESSAIRES”

“Les mesures annoncées, même si elles ont l‘air dramatiques car elles incluent d‘importantes suppressions d‘emploi, sont nécessaires pour que les coûts et les résultats de la société soient maîtrisés”, a expliqué à ses clients Axel Funhoff, analyste chez ING.

Le plan est censé permettre à la filiale de ramener ses coûts d‘exploitation annuels à moins d‘un milliard de dollars, contre 5,4 milliards actuellement.

La perte avant impôt et charges financières sur l‘année pour le segment américain de DHL devrait se monter à 1,5 milliard de dollars cette année contre 1,3 milliard de dollars déjà annoncés.

Deutsche Post a réduit le mois dernier ses prévisions de résultats annuels pour 2008 et pour 2009.

Au titre de l‘exercice 2008, Deutsche Post anticipe un Ebit d‘environ 2,4 milliards d‘euros hors éléments exceptionnels et hors résultats de sa filiale Deutsche Postbank DPBGn.DE et a refusé d’établir des prévisions pour l‘exercice suivant.

Au troisième trimestre l‘Ebit ajusté de la première société européenne de messageries ressort à 429 millions d‘euros, en baisse de 8,5% sur un an.

Le mois dernier, son concurrent UPS (UPS.N) a fait état d‘une baisse de 10% de son bénéfice au troisième trimestre qu‘il impute à un net ralentissement de la demande au mois de septembre. Quant à TNT TNT.AS, son rival néerlandais, il a aussi fait état d‘une chute trimestrielle supérieure aux attentes.

Deutsche Post et UPS avaient décidé de coopérer aux Etats-Unis sur la question du fret aérien mais les pourparlers ont finalement échoué, les deux groupes devant faire face à des marges de plus en plus réduites et cherchant à réduire leurs coûts.

Appel a toutefois déclaré qu‘il gardait bon espoir que les discussions aboutissent d‘ici la fin de l‘année.

/MA/NDE/GWB (Version française Marc Angrand et Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below