June 10, 2009 / 6:16 AM / 8 years ago

LEAD 1 Rémy Cointreau prudent après le repli de 2008-2009

4 MINUTES DE LECTURE

* Baisse du bénéfice net et du résultat opérationnel en 2008-2009

* Stabilité du dividende

* Pas de prévisions faute de visibilité

PARIS, 10 juin (Reuters) - Rémy Cointreau (RCOP.PA) a annoncé mercredi des résultats en repli mais un dividende stable pour un exercice 2008-2009 marqué par la sortie du groupe de spiritueux de la coentreprise de distribution Maxxium.

Cette sortie s'est traduite par le versement d'une indemnité à Maxxium de 224 millions d'euros et par la cession pour un montant de 60,4 millions de la part du n°2 français du secteur dans cette coentreprise, a-t-il précisé dans un communiqué.

Affirmant qu'il a très bien résisté à l'environnement économique dégradé, Rémy Cointreau juge néanmoins "prudent" de ne pas communiquer de prévision de résultat faute de visibilité sur ses principaux marchés.

L'action Rémy Cointreau a démarré mercredi sans grand changement à 27,5 euros face à un CAC 40 en hausse de 1,4% et un indice sectoriel européen .SX3P à +0,67%.

Pour l'exercice passé, clos au 31 mars, son résultat net part du groupe s'est établi à 86,1 millions d'euros, en recul organique de 14,3% (-12,5% à données publiées), en ligne avec les prévisions de la société.

Le résultat opérationnel courant s'est élevé à 137 millions d'euros (-12,9% en organique et -14,2% en publié) tandis que la marge opérationnelle est restée stable à 19,2% (21,9% pour les marques du groupe).

Au titre de 2008-2009, Rémy Cointreau propose de verser un dividende stable à 1,30 euro avec l'option d'un paiement en actions à hauteur de 50% du dividende ou d'un paiement intégral en numéraire.

Baisse Du Cognac Aux Usa

Le chiffre d'affaires du groupe a totalisé 714,1 millions d'euros en 2008-2009 en diminution de 11,6% hors effet de change.

L'activité cognac a enregistré un recul organique de 13,6% à 311,9 millions d'euros. Son résultat opérationnel courant s'est chiffré à 75,1 millions d'euros (-19,8%), soit une marge opérationnelle de 24,1%.

Les hausses de prix soutenues n'ont pas totalement compensé les baisses de volume constatées aux Etats-Unis, en Russie ou résultant de l'impact déstockages de la sortie de Maxxium, explique Rémy Cointreau. ll ajoute qu'en Europe, "les tendances sont globalement positives" et qu'en Chine, Rémy Martin demeure en croissance à deux chiffres.

La branche "liqueurs et spiritueux" a réalisé un résultat opérationnel courant de 53,2 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 196 millions, soit une marge opérationnelle à 27,1% (25,1% l'année précédente).

Enfin, l'activité "champagne" accuse un repli de 9,2% de ses ventes à 125,9 millions d'euros tandis que son résultat opérationnel courant s'inscrit à 10,8 millions (-3,2%), faisant ressortir une marge opérationnelle organique de 9,3%, grâce aux hausses de prix et à la diminution des investissements publicitaires.

"L'ensemble de ces éléments permet au groupe d'atteindre un ratio A (Dette/Ebitda) de 2,99, confirmant ainsi sa solidité financière", a souligné Rémy Cointreau.

Les capitaux propres du groupe s'établissent à 970,7 millions d'euros, en augmentation de 59 millions par rapport à l'exercice précédent.

Noëlle Mennella, édité par Matthieu Protard et Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below