10 octobre 2008 / 11:20 / il y a 9 ans

LEAD 2 GE - Bénéfice en baisse mais conforme à l'objectif

BOSTON, 10 octobre (Reuters) - General Electric (GE.N) a publié vendredi un bénéfice net trimestriel en baisse de 22% mais conforme à son objectif récemment révisé à la baisse, sans pour autant rassurer les investisseurs.

La crise financière a affecté les résultats de sa filiale financière GE Capital, occultant l'effet positif de la forte demande pour des turbines électriques et des moteurs d'avion.

Le conglomérat industriel a fait état d'un bénéfice de 4,31 milliards de dollars, soit 43 cents par action, en baisse de 22%, conséquence du recul d'un tiers du résultat de GE Capital.

Le bénéfice par action tiré des opérations poursuivies ressort à 45 cents, exactement égal au consensus de Reuters Estimates. Dans ses prévisions revues à la baisse du mois dernier, GE anticipait un BPA tiré des opérations poursuivies de 43 à 48 cents au lieu de 50 à 54 cents.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 11% à 47,2 milliards de dollars.

"Nous sommes en bonne voie pour remplir notre objectif annuel révisé le 25 septembre", a déclaré le directeur général Jeff Immelt. GE table sur une baisse allant jusqu'à 12% de son bénéfice.

MAINTIEN DU DIVIDENDE

GE pense pouvoir dégager un bénéfice d'une vingtaine de milliards de dollars en 2008. Il ajoute que sa filiale financière GE Capital est elle bien partie pour un bénéfice annuel de plus de neuf milliards de dollars.

Le conglomérat confirme sa prévision globale d'un bénéfice par action compris entre 1,92 dollar et 2,07 dollars sur l'exercice, alors que le consensus Reuters Estimates s'établit à 1,98 dollar. Il a en outre annoncé le maintien de son dividende à 1,24 dollar par action.

Pour le dernier trimestre de l'année, GE anticipe une chute de 70% du bénéfice de sa branche consommation et industrie au quatrième trimestre et une baisse de 20% à 30% des profits de sa filiale financière GE Capital.

La division d'infrastructures énergétiques devrait voir son bénéfice croître de 15% au dernier trimestre et la division d'infrastructures technologiques de 5% à 10%. Enfin, le résultat de NBC Universal devrait être stable ou au mieux en hausse de 5%.

L'année a été rude pour le groupe de Fairfield (Connecticut) qui passe pour un bon étalon de la conjoncture économique en raison de la diversité de ses activités.

GE a levé 15 milliards de dollars de capitaux frais il y a quelques jours, dont trois milliards apportés par Berkshire Hathaway (BRKa.N), la holding de l'investisseur multi-milliardaire Warren Buffett.

L'action GE cédait plus de 3% en avant-Bourse après les résultats, à 18,40 dollars. Le titre a perdu près de la moitié de sa valeur cette année, soit plus que le Dow Jones .DJI, dont la chute approche toutefois 40%. /WYE/NIM

Scott Malone, version française Wilfrid Exbrayat, Nathalie Meistermann

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below