LEAD 1 VW n'atteindra pas ses objectifs de croissance

mardi 9 décembre 2008 14h12
 

FRANCFORT, 9 décembre (Reuters) - Volkswagen (VOWG.DE: Cotation) n'atteindra pas ses objectifs de croissance dans les deux années à venir en raison de la crise financière, a déclaré mardi le chef du comité d'entreprise du premier constructeur automobile européen.

"La crise financière nous empêchera d'atteindre nos objectifs de croissance tels qu'ils étaient définis pour les deux années à venir", a dit Bernd Osterloh dans un communiqué, ajoutant néanmoins que VW était dans une situation meilleure que ses concurrents et qu'il pouvait sortir renforcé de la crise.

Le chef du personnel de VW Horst Neumann a déclaré que la fermeture des usines allemandes de Volkswagen pour Noël serait prolongée de cinq jours par rapport à l'année dernière.

Le groupe réduira toute dépense qui n'est pas directement liée aux produits, a ajouté Neumann.

Volkswagen a par ailleurs révélé qu'il avait sollicité des garanties de l'État allemand pour ses activités financières et bancaires, étant ainsi le premier constructeur à prendre une telle initiative.

Ces garanties couvriraient le refinancement de crédits automobiles, a indiqué un porte-parole, sans préciser le montant envisagé. Berlin a proposé un disposif de près de 500 milliards d'euros pour stabiliser le secteur financier.

Le constructeur allemand BMW (BMWG.DE: Cotation) a indiqué quant lui qu'il n'avait pas encore décidé de demander ou non ce type de garanties pour son activité bancaire, tandis que son compatriote Daimler (DAIGn.DE: Cotation), qui disait jusqu'ici n'avoir pas de projet de la sorte, a fait savoir qu'il pourrait maintenant reconsidérer la question.

Opel, la filiale allemande de l'américain General Motors (GM.N: Cotation), a déjà demandé à bénéficier d'un milliard d'euros de garanties de l'État fédéral et des gouvernements des Länder.

L'action VW gagne 1,42% à 304,86 euros en début d'après-midi. L'indice DJ Stoxx de l'automobile européenne avance de 2,06%. /WYE

(Michael Shields et Peter Dinkloh, version française Wilfrid Exbrayat)