11 février 2009 / 06:13 / il y a 9 ans

LEAD 3 Publicis vise la meilleure marge du secteur en 2009

(Actualisé avec conférence de presse, analyste, cours)

* Revenus 4.704 mlns d'euros en 2008 (consensus 4.658 mlns), croissance organique 3,8%

* Résultat d'exploitation 785 mlns d'euros en 2008 (consensus 759 mlns), marge opérationnelle 16,7%

* Publicis compte afficher la meilleure marge du secteur en 2009

* Le marché publicitaire mondial pourrait baisser de 2 à 3% en 2009, estime Maurice Lévy

par Cyril Altmeyer

PARIS, 11 février (Reuters) - Publicis (PUBP.PA), qui a annoncé mercredi des résultats globalement supérieurs aux attentes pour 2008, vise la meilleure marge opérationnelle du secteur en 2009, en dépit d'un évident manque de visibilité.

Maurice Lévy, président du directoire du quatrième groupe publicitaire mondial, s'attend à une baisse de 2 à 3% du marché cette année, avec une contraction plus forte au premier semestre en raison de l'attentisme des annonceurs. ZénithOptimedia (groupe Publicis) et GroupM (WPP (WPP.L)) anticipent pour l'instant un recul limité à 0,2% cette année.

Publicis a enregistré en 2008 un revenu de 4.704 millions d'euros, à comparer à un consensus Reuters Estimates de 4.658 millions, donnant une croissance organique de 3,8% - en hausse de 0,7 point comparé à 2007.

Le rythme enregistré au quatrième trimestre a marqué le pas à 1,1% - contre 3,9% au troisième - et Maurice Lévy a dit s'attendre à une nouvelle "dégradation franche" aux premier et deuxième trimestres de 2009.

"C'est une année qui va être très difficile pendant laquelle il va falloir se battre à chaque coin de rue pour gagner du business, il va falloir se battre pour réduire les coûts et il va falloir être constamment sur le qui-vive", a-t-il expliqué, réaffirmant qu'il n'attendait pas de reprise du marché avant le deuxième trimestre 2010.

L'action s'adjuge 3,37% à 19,50 euros vers 12h20 alors que l'indice paneuropéen des médias .SXMP perd 0,9% à la même heure.

"Les résultats sont au-dessus des attentes à tous les niveaux et le contraste est frappant avec Omnicom (OMC.N)", a noté Christophe Cherblanc, analyste à la Société générale.

Le groupe américain, leader mondial du secteur, a publié mardi une décroissance organique de 2,3% au quatrième trimestre, le plus difficile depuis 1992, selon ses dirigeants.

Le résultat d'exploitation de Publicis ressort à 785 millions d'euros, contre 759 millions attendus, donnant une marge opérationnelle maintenue à 16,7%, au-dessus de la prévision de 16,5% fournie par le groupe.

"Même si cette année est assez imprévisible, en données comparées, on devrait faire mieux, voire bien mieux, que nos concurrents", a dit Maurice Lévy. "Notre marge sera la meilleure du marché".

Pour Christophe Cherblanc, cette prévision est "très réaliste", étant donné le niveau de marge déjà élevé de 2008. "Cela montre une exécution meilleure que celle de ses concurrents".

"Ces résultats valident notre scénario sur 2009 qui semble optimiste par rapport au consensus, avec une décroissance limitée des revenus en 2009 (-2%) et de la marge opérationnelle à 15,6%", écrit de son côté CM-CIC dans une note, en confirmant sa recommandation à l'achat.

Le groupe, qui avait envisagé une augmentation du dividende 2008, le maintient finalement à 0,60 euro. Maurice Lévy a ajouté que Publicis comptait continuer à en verser dans les années à venir. Le résultat net, part du groupe, recule de 1,1% à 447 millions d'euros.

GAINS DE PARTS DE MARCHÉ ATTENDUS EN 2009

Publicis, qui a enregistré pour plus de cinq milliards de dollars de gains de nouveaux budgets en 2008, a récemment remporté ceux de Carrefour (CARR.PA) et de China Mobile.

"Je suis sûr qu'on gagnera des parts de marché en 2009", a ajouté Maurice Lévy, précisant que le groupe se focaliserait aussi sur la maîtrise de ses coûts - avec une baisse totale de 4 à 5% de ses charges prévue pour 2009 - et la génération de trésorerie.

Le groupe affiche un cash flow disponible de 639 millions d'euros, en hausse de 4%. Il possède des liquidités de 2,8 milliards d'euros et son ratio d'endettement baisse à 0,29 au 31 décembre contre 0,38 un an plus tôt.

Maurice Lévy a précisé que le groupe avait réalisé en 2008 plus de 54% de son revenu dans des secteurs "résilients", comme la distribution, les produits de grande consommation et les télécoms.

Publicis a réalisé 19% de son chiffre d'affaires dans le numérique - seul segment du marché à rester en croissance notable pendant la crise - contre 15% en 2007. Il compte toujours porter cette proportion à un quart du chiffre d'affaires en 2010, ainsi qu'un autre quart dans les pays émergents, dont la part est passée de 21,3% à 22,9%.

Ce sont principalement sur les marchés émergents que Publicis "regarde" des acquisitions potentielles, a précisé Maurice Lévy.

Édité par Jacques Poznanski et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below