13 janvier 2009 / 06:57 / il y a 9 ans

LEAD 3 PSA - Les ventes mondiales 2008 reculent plus que prévu

* Ventes mondiales de véhicules en baisse de 8,7% en 2008, part de marché stable à 5%

* Forte croissance en Russie, progression en France, repli en Chine et en Europe centrale et orientale

* Peugeot insiste sur la nécessité d‘obtenir des financements

(Actualisé avec nouvelles déclarations, détails, cours)

par Matthias Blamont et Helen Massy-Beresford

PARIS, 12 janvier (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) a annoncé mardi que ses ventes mondiales de véhicules avaient reculé de 8,7% en 2008, une diminution supérieure à ses prévisions, et insisté sur l‘importance d‘un retour à la normale sur les marchés du crédit.

Au cours d‘une conférence de presse de la marque Peugeot, son directeur, Jean-Philippe Collin, a déclaré que 70% des ventes de véhicules se faisaient à crédit et que PSA avait des besoins de financements significatifs.

”Notre souhait, c‘est que le marché financier retrouve sa liquidité et son fonctionnement normal. Interrogé sur les perspectives de ventes de la marque, le dirigeant a estimé que le premier semestre 2009 serait “très difficile.”

Christine Lagarde, ministre de l‘Economie, a confirmé mardi que des annonces en faveur du secteur automobile seraient faites le 20 janvier.

Les ventes de véhicules particuliers et de véhicules utilitaires légers montés de PSA ont totalisé 2.952.000 unités, à comparer à 3.234.000 en 2007. Compte tenu de la baisse des ventes de la grande majorité des autres constructeurs automobiles mondiaux, la part du marché du groupe reste stable à 5%.

La marque Peugeot a vu ses ventes baisser de 9,7% à 1.613.000 unités tandis que celles de la marque Citroën ont reculé de 7,5% à 1.339.000.

Avec les éléments détachés, essentiellement à l‘intention des partenaires iraniens du groupe, les ventes s‘inscrivent en baisse de 4,9% à 3.260.000 exemplaires.

La direction de PSA avait déclaré le 24 octobre s‘attendre à un repli de ses ventes en volumes de l‘ordre de 3,5% pour 2008 alors qu‘elle anticipait encore une progression de 5% l’été dernier [ID:nLO396286].

Dans un communiqué, le constructeur note que “dans un environnement économique très difficile”, il a “disposé de leviers importants.”

“La Peugeot 308, après une montée en puissance réussie au premier semestre, progresse au deuxième semestre grâce au lancement de la 308 SW. La Citroën C5, commercialisée depuis avril pour la berline et depuis juin pour le Tourer, a dépassé ses objectifs de ventes dans un segment de marché en baisse”, affirme-t-il, sans donner davantage de détails.

En Europe de l‘Ouest, les immatriculations de PSA ont progressé en France (+1,9%) et en Allemagne (+2,1%). Elles ont également marqué une augmentation de 5,7% en Amérique latine mais décliné en Chine (-12,7%) et en Europe centrale et orientale (-3,4%).

En Russie, marché jugé particulièrement prometteur, les immatriculations ont bondi de 67%.

DEFIS

L‘exacerbation de la crise financière en crise économique et le retournement des marchés automobiles au cours des derniers trimestres a affecté la quasi-totalité des acteurs du secteur.

Les immatriculations de nouveaux véhicules ont reculé de 1,8% l‘an passé en Allemagne, de 28% en Espagne et de 13,4% en Italie. Dans le monde, elles se sont inscrites en repli de 4,8%.

En France, la mise en place d‘un “bonus-malus écologique” a soutenu le marché au premier semestre et permis aux immatriculations de ne diminuer “que” de 0,7% sur l‘année [ID:nL557637].

Comme son concurrent français Renault (RENA.PA), PSA a été contraint de revenir sur ses objectifs de vente et de résultats au cours de l‘exercice et a recouru à des suppressions de postes et à des mesures de chômage partiel sur plusieurs sites, des annonces qui ont suscité des inquiétudes fortes au sein de l‘opinion publique et de la classe politique.

Au quatrième trimestre, l‘entreprise a réduit sa production en Europe de 30%.

Au titre de 2008, PSA vise désormais une marge opérationnelle de 1,3%, contre 3,5% prévu en début d‘année. Le groupe publiera ses résultats annuels le 11 février.

La société n‘a pas encore communiqué de prévisions pour 2009 mais les douze prochains mois ont, de l‘avis des spécialistes, toutes chances de rester difficiles face au manque de visibilité.

PSA devrait ainsi modifier les objectifs phares de son plan stratégique “CAP 2010”. Celui-ci anticipe encore pour le prochain exercice une marge comprise entre 5,5% et 6% (contre 2,7% en 2007) et la vente de plus de quatre millions de véhicules.

Dans les semaines à venir, le groupe aura également à trouver un nouveau directeur général pour Citroën, le plus récent titulaire du poste - Gilles Michel - ayant été nommé le 19 décembre à la tête du Fonds stratégique d‘investissement (FSI) géré par la Caisse des dépôts et consignations [ID:nLJ128570].

Vers 15h, l‘action PSA recule de 2,95% à 14,12 euros à la Bourse de Paris, alors que le CAC perd 2%.

Matthias Blamont, Helen Massy-Beresford, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below