CONSENSUS CASA - Résultat net attendu en repli de 35% au T3

lundi 9 novembre 2009 12h21
 

 PARIS, 9 novembre (Reuters) - Crédit agricole SA (CAGR.PA: Cotation).
 Prévisions de résultats consolidés du 3e trimestre 2009
 Date et heure de publication : mardi 10 novembre à 16h35 GMT
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction Reuters : 12
 
 (en millions d'euros)
          RNPDG    RBE      PNB      coûts     risque    SME*
moyenne      238      1.593    4.598    -3.004    -1.029,5  207
médiane      178,5    1.678,5  4.608    -2.954    -1.043    206
plus haute   808      1.960    4.970    -2.864      -904    285
plus basse    14        971    4.077    -3.541    -1.122    100
-----------------------------------------------------------------
T3 2008      365        875    3.999    -3.124    -1.122    347
Variation (moyenne)
          -35%      +82%     15%     -3,8%       +39%   -40%
 
 (*) Sociétés mises en équivalence, à savoir pour l'essentiel les caisses
régionales du Crédit agricole, qui sont consolidées à 25%, et les banques
étrangères dans lesquelles Crédit agricole SA a une participation minoritaire ou
significative mais pas majoritaire.
 
 ACTIVITÉ : véhicule coté du groupe Crédit agricole, premier réseau bancaire
français, et détenu à près de 55% par les caisses régionales.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DU GROUPE: 
 * Lors de l'annonce le 7 octobre dernier du plan de recapitalisation et de
restructuration d'Emporiki CBGr.AT, le Crédit agricole a prévenu qu'il
passerait dans ses comptes du troisième trimestre 2009 une dépréciation de
l'ordre de 500 millions d'euros sur sa filiale grecque (Plus de détail
[ID:nL7568524]).
 * Invité vendredi sur France Inter à l'occasion de la parution de son livre
"Faut-il brûler les banquiers?" et interrogé sur les comptes du T3, Georges
Pauget, le directeur général de Crédit agricole SA, a déclaré que les résultats
du troisième trimestre seraient supérieurs à ceux du deuxième trimestre (Plus de
détails [ID:nL637652]).
 * Dans leur note de recherche sur la banque française, des analystes
rappelent aussi que la direction du Crédit agricole leur a déclaré en octobre
que les résultats du troisième trimestre seraient légèrement positifs.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :
 * Dans la banque de détail en France, les analystes interrogés par la
rédaction de Reuters s'attendent en moyenne à un résultat net en repli de 3% à
145,6 millions d'euros au T3 pour LCL et à un résultat net en progression de 6%
à 144 millions d'euros des Caisses régionales consolidées à Hauteur de 25%.
 * Dans la banque de détail à l'international, pénalisée par les pertes et
les restructurations d'Emporiki, les analystes attendent en moyenne à une perte
nette de 325 millions d'euros.
 Les différences entre les analystes viennent de la comptabilisation de la
dépréciation attendue sur Emporiki. Certains l'ont comptabilisée dans le pôle
banque de détail à l'international du Crédit agricole, d'autres l'ont
enregistrée dans le pôle gestion pour compte propre de la banque française.
 * Dans les services financiers spécialisés, le consensus table sur un
résultat net de 92 millions d'euros, selon la moyenne des prévisions.
 * Dans la banque de financement et d'investissement, les analystes
anticipent un résultat net de 81 millions d'euros au troisième trimestre, en
repli de près de 85% par rapport au T3 2008.
 * Au sein du pôle gestion d'actifs, assurance et banque privée, le bénéfice
net est attendu en hausse de 23% à 358 millions d'euros.
 * Le résultat net du pôle gestion pour compte devrait afficher une perte
nette de 332 millions d'euros au T3, selon la moyenne des prévisions.
 
 L'action Crédit agricole SA a progressé depuis le début de l'année de près
de 79% et surperforme l'indice sectoriel DJ Stoxx  des banques
européennes en hausse de 54% depuis le 1er janvier.
 La capitalisation boursière de la banque ressort à 33 milliards d'euros
derrière BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation) (66,61 milliards) et la Société générale
(SOGN.PA: Cotation) (35,88 milliards).
 (Matthieu Protard, avec la contribution de Lionel Laurent, édité par
Jean-Michel Bélot)