Vodafone va abaisser ses perspectives de bénéfices/presse

dimanche 9 novembre 2008 18h10
 

LONDRES, 9 novembre (Reuters) - Le britannique Vodafone (VOD.L: Cotation), première opérateur de téléphonie mobile mondial en termes de chiffre d'affaires, devrait abaisser cette semaine ses prévisions de bénéfices annuels et annoncer des mesures de réduction des coûts dans certains pays, rapporte dimanche le Sunday Telegraph.

Selon le journal, qui ne cite pas de sources, les prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2008-2009 ne constitueront pas un avertissement sur résultats en tant que tel mais tiendront compte de l'exposition du groupe aux conditions économiques difficiles prévalant dans certaines régions du monde.

Un porte-parole de Vodafone a refusé de commenter ces informations alors que l'entreprise doit publier mardi ses résultats du premier semestre 2008-2009.

Une source proche de l'entreprise avait dit à Reuters la semaine dernière que Vodafone avait appelé des analystes financiers pour recueillir leurs prévisions.

Deutsche Telekom (DTEGn.DE: Cotation), l'un des principaux rivaux de Vodafone, a annoncé jeudi dernier qu'il maintenait ses prévisions 2008 dans le cadre d'une accélération de son programme de réduction de coûts.

Le 22 juillet, le groupe britannique avait révise à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires annuel, évoquant l'impact de la détérioration des conditions économiques sur ses ventes, une annonce qui avait provoqué ce jour-là une chute du titre Vodafone.

A cette occasion, le groupe avait réaffirmé sa prévision d'un bénéfice opérationnel ajusté compris entre 11,0 et 11,5 milliards de livres pour l'ensemble de l'exercice et celle de free cash flow compris entre 5,1 et 5,6 milliards.

Selon The Mail on Sunday, le nouveau directeur général de Vodafone, Vittorio Colao, devrait annoncer des suppressions d'emplois et dire sa préférence pour une amélioration des performances du groupe dans les pays émergents où il est déjà présent au détriment de nouvelles acquisitions. /BVO

(Georgina Prodhan, version française Benoit Van Overstraeten)