Kraft Foods veut diviser par deux le nombre de ses fournisseurs

mercredi 9 septembre 2009 16h38
 

CHICAGO, 9 septembre (Reuters) - Kraft Foods KFT.N a l'intention de diviser par deux le nombre de ses fournisseurs dans le cadre d'un plan d'économies représentant 300 millions de dollars par an, un projet qui pourrait affecter plus de 30.000 entreprises.

Le groupe a l'intention de passer en revue l'ensemble de ses contrats avec ses fournisseurs depuis les denrées alimentaires jusqu'aux emballages, a expliqué Julia Brown, vice-présidente chargée des achats, dans le cadre d'une interview à Reuters.

"C'est probablement la première fois que nous avons véritablement une vue d'ensemble", a-t-elle dit.

"Pour faire simple, nous avons pris une feuille blanche et nous nous demandons quel est le bon nombre de fournisseurs pour tel et tel secteur, qui sont-ils, quelle est la capacité dont nous avons besoin aujourd'hui et dont nous aurons besoin demain et si notre de base de fournisseurs actuels est en mesure d'y répondre", a-t-elle ajouté.

Kraft s'est efforcé depuis plusieurs années de réduire ses coûts en fermant des usines, en cédant des divisions qui ne correspondaient pas à son coeur d'activité et en augmentant le budget du marketing et du développement de produits dans le but de faire progresser ses ventes.

Le premier groupe d'alimentation en Amérique du Nord a par ailleurs présenté cette semaine une offre de rachat de 16,7 milliards de dollars (11,7 milliards d'euros) sur le britannique Cadbury CBRY.L qui l'a pour l'instant rejetée. (Plus de détails [ID:nL7344568])

Kraft va "continuer d'étudier cette opportunité et réfléchir à une offre officielle", a déclaré la directrice générale du groupe, Irene Rosenfeld, lors de la conférence Barclays Capital Back to School.

A 14h12 GMT, le titre Kraft gagne 0,9% à 26,68 dollars à la Bourse de New York.

(Brad Dorfman, version française Gwénaelle Barzic)