Foncière des Régions poursuit son plan de cession, ANR 2008 -13%

mardi 10 mars 2009 07h09
 

PARIS, 10 mars (Reuters) - Foncière des Régions (FDR.PA: Cotation) annonce mardi avoir largement atteint ses objectifs en termes de cessions d'actifs immobiliers en 2008, avec 1,1 milliard d'euros cédés, contre un milliard d'euros annoncés. Pour 2009, le groupe foncier compte vendre encore 500 millions d'euros d'actifs.

Ces nouvelles cessions, dont 250 millions ont déjà été négociés, s'inscrivent dans le cadre de son plan à l'horizon 2010 qui devrait lui permettre une progression de son bénéfice net récurrent 2009 malgré la détérioration des conditions de marché.

Son résultat net récurrent 2008 affiche une progression de 9,1% à 284,7 millions d'euros et son cash flow courant de 16% à 313 millions d'euros alors que sa marge opérationnelle est passée de 80,8% à 83,1%, précise-t-il dans un communiqué.

Toutefois, dans le contexte actuel de retournement à la baisse du marché immobilier, son actif net réévalué était en baisse de 13% fin 2008 à 96,9 euros par action, hors instruments financiers, et à 90,5 euros en incluant ces instruments.

Malgré un perte nette de 556,5 millions d'euros, liée à une baisse de la valorisation de ses actifs, Foncière des Régions maintient son dividende au titre de 2008 à 5,30 euros/action.

Le conseil d'administration de la foncière propose toutefois une option de paiement du dividende en actions. Les actionnaires au conseil de surveillance, qui représentent plus d'un tiers du capital, se sont engagés à souscrire à cette option de paiement en titres cette année à un prix d'au moins 40 euros par action.

La dette nette du groupe fin 2008 avait diminué de 333 millions d'euros sur un an, à 6,333 milliards, avec un ratio loan-to-value (LTV) (dette/valeur des actifs) de 58,8%.

Le groupe ajoute que sa priorité reste de mettre en oeuvre son plan d'action incluant, outre les cessions, la renégociation de ses covenants bancaires et la maîtrise de ses dépenses et investissments, ainsi que l'amélioration de son organisation, avec pour objectif de garder la maîtrise de son LTV.

(Juliette Rouillon)