L'américain Merck va se diversifier dans les biotechnologies

mardi 9 décembre 2008 17h09
 

WHITEHOUSE STATION, New Jersey, 9 décembre (Reuters) - Le groupe pharmaceutique américain Merck (MRK.N: Cotation) a annoncé mardi son intention de se diversifier dans la biotechnologie et ses dérivés, y compris les versions génériques.

Merck va ainsi créer une nouveau département, Merck BioVentures. Le domaine des biotechnologies, qui s'intéresse à des pathologies comme le cancer, la sclérose en plaques ou l'arthrite rhumatoïde, utilise des traitements dérivés des cellules vivantes par opposition aux médicaments tirés de la chimie de synthèse.

Le premier produit de Merck issu de la biotechnologie en développement vise à traiter l'anémie. Il a pour nom de code MK-2578 et devrait être lancé en 2012. Merck pense avoir cinq biologiques génériques en stade final de développement en 2012.

En investissant dans les traitements biotechnologiques et leurs génériques, Merck sera en concurrence avec des laboratoires comme l'israélien Teva Pharmaceuticals Industries TEVA.O et Sandoz, filiale du suisse Novartis NOVN.VX.

"L'année prochaine sera à nouveau une période de transformation fondamentale qui fera de Merck un acteur différent pour la prochaine décennie", a déclaré le directeur général du groupe Richard Clark lors de la journée annuelle organisée pour les investisseurs et les analystes.

En Bourse, Merck reculait de 0,44% à 26,88 dollars.

L'action a perdu beaucoup de terrain cette année alors que des médicaments importants du groupe sont en perte de vitesse, comme son antiasthmatique Singulair, son vaccin contre le cancer du col de l'utérus Gardasil et ses anticholestérol Vytorin et Zetia.

Le laboratoire a précisé mardi avoir neuf projets de molécules au stade final de développement et prévoit de demander une autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis pour trois nouveaux médicaments l'an prochain dans les demaines de la migraine, des crises cardiaques et du cholestérol.

La semaine dernière, Merck a annoncé que ses résultats 2009 seraient inférieurs aux attentes du marché, en raison de ventes médiocres pour ses principaux médicaments et d'un effet de change négatif dû à la hausse du dollar.   Suite...