Edenred abaisse sa politique de dividende pour croître davantage

mercredi 19 octobre 2016 09h07
 

PARIS, 19 octobre (Reuters) - Edenred, le leader mondial des services prépayés, a annoncé mercredi avoir abaissé sa politique de distribution de dividende afin d'investir d'avantage dans les opportunités de croissance dans le cadre de son nouveau plan stratégique à horizon 2020.

Le groupe va ainsi exercer dès 2017 une option d'achat pour passer de 34% à 51% du capital de la société allemande Union Tank Eckstein (UTA), spécialisée dans les cartes-essence pour les flottes de véhicules lourds.

Edenred a précisé que cet investissement se traduirait par un décaissement d'environ 70 millions d'euros et que les options d'achat pour les 49% du capital restants d'UTA seraient comptabilisées en dette à son bilan pour un montant d'environ 200 millions d'euros.

"L'objectif d'Edenred est de maximiser la création de la valeur pour ses actionnaires au travers d'une allocation équilibrée du capital entre investissements et retour aux actionnaires, conforme au profil de croissance du groupe", explique l'éditeur des tickets restaurants.

La politique du groupe sera dorénavant de distribuer 80% de son résultat net à ses actionnaires, contre 90% du résultat courant après impôts auparavant.

Edenred a également présenté mercredi de nouveaux objectifs financiers sur les trois prochaines années, notamment une croissance organique annuelle du chiffre d'affaires opérationnel supérieure à 7% et une croissance organique annuelle du résultat d'exploitation courant opérationnel supérieure à 9%.

A 09h07, le titre progressait de 1,33% à 20,62 euros, surperformant l'indice SBF120 (-0,04%).

Le communiqué: bit.ly/2erhZuU (Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot)