LEAD 2-Citigroup-Bénéfice meilleur qu'attendu avec le rebond du trading

vendredi 14 octobre 2016 18h39
 

(Actualisé avec précisions sur les résultats, contexte, cours)

par Sweta Singh et David Henry

14 octobre (Reuters) - Citigroup, quatrième banque américaine par les actifs, a publié vendredi un bénéfice trimestriel en baisse mais supérieur aux attentes grâce à un bond de 35% des revenus de ses activités de courtage.

Cette reprise du trading, également mise en avant par sa rivale JPMorgan, constitue une victoire pour le directeur général de Citigroup, Michael Corbat, qui a tenu à conserver une présence importante sur ce marché tout en se désengageant partiellement de la banque de détail et du crédit aux particuliers hors des Etats-Unis.

Sur le trimestre juillet-septembre, Citigroup a réalisé un bénéfice net certes en recul de 11% sur un an à 3,84 milliards de dollars (3,49 milliards d'euros), soit 1,24 dollar par action, mais supérieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui donnait un bénéfice par action de 1,16 dollar seulement.

Son produit net bancaire ajusté a reculé de 4% à 17,76 milliards, dépassant lui aussi le consensus, qui prévoyait 17,36 milliards.

A la Bourse de New York, l'action Citigroup gagnait 0,1% à 48,52 dollars vers 16h25 GMT après avoir pris jusqu'à plus de 2% dans les premiers échanges.

Les revenus de la division "clients institutionnels" de la banque, qui incluent le trading et la banque d'investissement ont augmenté de 13% au troisième trimestre, grâce à l'impact favorable de la volatilité des marchés obligataires.

Cette volatilité et l'augmentation des volumes d'échanges s'expliquent entre autres par le vote britannique du 23 juin en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, les anticipations d'évolution des politiques monétaires aux Etats-Unis, en Europe et au Japon, ou encore la réforme des marchés monétaires.   Suite...