22 juillet 2016 / 06:52 / il y a un an

LEAD 2-Edenred confiant pour 2016 après un S1 solide grâce à l'Europe

* Résultat d‘exploitation courant S1 à E161 mlns (+13% en organique)

* Opérationnel courant attendu entre E350 et 370 mlns en 2016

* Volume d‘émission du S1 à E9.079 mlns (+8,4% en organique)Croissance organique 2016 du volume d‘émission confirmée

* Le Brexit “un non évènement”

* Le titre monte de 4% (Actualisé avec cours de Bourse, commentaire d‘analystes)

par Noëlle Mennella

PARIS, 22 juillet (Reuters) - Edenred a publié vendredi des résultats semestriels en croissance tractés par l‘Europe et l‘Amérique latine ce qui permet au groupe de services prépayés de tabler sur une nouvelle hausse de son résultat d‘exploitation en 2016.

Edenred se montre d‘autant plus confiant pour l‘exercice en cours que sa faible exposition au Royaume-Uni relativise les effets du Brexit sur son activité.

Son résultat opérationnel courant semestriel ressort à 161 millions d‘euros (+13% en organique) tandis que son volume d‘émission, un indicateur clé de l‘activité du secteur, totalise 9.079 millions d‘euros au premier semestre (+8,4%).

“Nous avons réalisé une solide performance au premier semestre avec un renforcement du deuxième trimestre par rapport au premier malgré d‘importants effets de change, grâce à une accélération de la croissance en Europe et une progression qui reste soutenue en Amérique latine”, a commenté Bertrand Dumazy le PDG d‘Edenred lors d‘une conférence de presse téléphonique.

Prié d‘estimer l‘impact du Brexit sur les comptes du groupe, il a souligné que l‘exposition d‘Edenred au Royaume-Uni était “assez faible”, le profit opérationnel que le groupe y réalise ne représentant que 6% du profit opérationnel total.

Le Brexit “est un non évènement pour nous”, a-t-il dit en poursuivant : “Quand je regarde les drivers sous-jacents de notre activité et l‘impact d‘un ralentissement éventuel du Brexit en Europe on est assez confiant quant à l‘avenir de notre croissance en Europe”.

Dans ce contexte, Edenred prévoit de réaliser un bénéfice opérationnel courant situé entre 350 et 370 millions d‘euros en 2016 (341 millions en 2015) au regard du consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 359 millions d‘euros.

Il vise toujours une croissance organique de son volume d‘émission située entre 8% et 14% en 2016 mais plutôt dans le bas de cette fourchette à cause des difficultés économiques au Brésil, un marché clé pour le groupe.

En Bourse à 11h25, le titre Edenred montait de 4,07% à 20,73 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 4,9 milliards d‘euros.

“La croissance organique du volume d‘émission de 9,3% enregistrée au deuxième trimestre est supérieure à celle de 7,4% du premier, ce que nous n‘avions pas anticipé. On attendait 8% de croissance sur la totalité du premier semestre”, commente Bruno de La Brochebrochard chez Bryan Garnier.

Un autre spécialiste de la valeur estime, sous couvert d‘anonymat, qu‘Edenred profite aussi de la perspective d‘une meilleure performance au second semestre de ses activités au Brésil, un pays clé pour le groupe.

Edenred présentera lors d‘une journée investisseurs qui aura lieu le 19 octobre à Londres un plan stratégique couvrant la période 2017-2020.

“Ce sera un plan de croissance et un plan de croissance offensive fondé sur nos activités historiques, les activités ‘avantages aux salariés’ et ‘la gestion de frais professionnels’, mais aussi sur l‘innovation dans des activités adjacentes”, a déclaré Bertrand Dumazy.

Le communiqué : bit.ly/2a053ga

La présentation : bit.ly/29Rpf1y (Edité par Cyril Altmeyer)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below