Vonovia confirme ses objectifs 2016 après un bénéfice 2015 doublé

jeudi 3 mars 2016 11h45
 

FRANCFORT, 3 mars (Reuters) - Vonovia, premier promoteur immobilier résidentiel d'Allemagne, a dit jeudi s'en tenir à sa prévision pour 2016 d'une hausse de 15% du bénéfice tiré des opérations après que ce dernier a plus que doublé l'an dernier à la faveur d'acquisitions.

Le groupe, devenu en septembre la première entreprise immobilière à rejoindre le DAX des 30 valeurs vedettes allemandes, a ainsi réaffirmé qu'il anticipait toujours des fonds tirés des opérations (FFO) compris entre 690 et 710 millions d'euros cette année.

Vonovia, qui a annoncé le 10 février l'échec de sa tentative hostile de prise de contrôle de Deutsche Wohnen pour 9,9 milliards d'euros, avait fourni cette prévision une première fois début novembre.

Le FFO, mesure de la génération récurrente de trésorerie considérée comme un étalon par les sociétés immobilières, a plus que doublé en 2015, à 608 millions d'euros, alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 568 millions d'euros.

Vonovia, dont les performances ont été dopées par l'intégration de Gagfah et de Suedewo, rachetées pour respectivement 3,9 milliards et 1,1 milliard d'euros, exploite désormais quelque 370.000 appartements en Allemagne.

Le groupe a dit la semaine dernière qu'il n'envisageait pas de relancer une offensive sur son concurrent Deutsche Wohnen à l'expiration du délai de 12 mois au cours duquel il lui est interdit de le faire.

Cela n'empêche pas le président de son directoire Rolf Buch de se montrer optimiste pour la suite.

"Nos très bons chiffres montrent que, même sans des ajouts supplémentaires à notre portefeuille, notre stratégie générera de significatives améliorations de la valeur grâce à une approche globale des locataires et des conditions de vie en général", dit-il, cité dans un communiqué.

Vers 10h40 GMT, le titre Vonovia avançait de 0,26% à 29,075 euros alors que le Dax était inchangé. (Jonathan Gould, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)