Abengoa a perdu 1,2 md en 2015, sa dette en forte hausse au T4

mardi 1 mars 2016 09h44
 

MADRID, 1er mars (Reuters) - Le groupe espagnol Abengoa , menacé de succomber à la pire faillite de l'histoire du pays, a vu son endettement augmenter de 492 millions d'euros au quatrième trimestre 2015 et sa perte annuelle a atteint 1,2 milliard d'euros.

Le fournisseur d'énergies renouvelables, qui s'efforce de conclure un accord avec ses banques et ses créanciers obligataires pour rester à flot, a précisé lundi soir que son endettement brut atteignait 9,395 milliards d'euros fin décembre, contre 8,903 milliards un an plus tôt.

Ses engagements financiers ont eux été ramenés de 25,2 à 16,6 milliards, grâce entre autres à la déconsolidation de sa filiale américaine Atlantica Yield, l'ex-Abengoa Yield.

Il a jusqu'au 28 mars pour éviter un dépôt de bilan, ce qui suppose de conclure une restructuration de sa dette.

Certains de ses créanciers lui ont déjà apporté des liquidités en urgence en novembre après le retrait d'un investisseur potentiel.

Sur l'ensemble de 2015, le chiffre d'affaires du groupe a diminué de 19,5% à 5,76 milliards d'euros et son bénéfice d'exploitation a reculé de 63% à 515 millions.

Abengoa, qui exploite des centrales solaires et développe des projets d'énergies renouvelables sur quatre continents, employait l'an dernier 28.000 personnes. (Julien Toyer et Tomas Cobos; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)