LEAD 1-Engie, en perte, engage un vaste plan de transformation

jeudi 25 février 2016 08h48
 

* Perte nette de 4,6 milliards d'euros, dividende stable

* Plan de cessions d'actifs de 15 mds, investissements de 22 mds

* Plan d'économies de 1,0 md d'euros

* Le groupe scinde les fonctions de président et de DG (Actualisé avec détails)

PARIS, 25 février (Reuters) - Engie a publié jeudi une perte nette de 4,6 milliards d'euros, plombé par la chute des prix du pétrole, du gaz et de l'électricité, et a annoncé un vaste plan de transformation à trois ans visant à faire du groupe un leader de la transition énergétique.

Face aux bouleversements sans précédent du monde de l'énergie et à une transition "devenue irréversible", Engie "doit lancer une transformation profonde de l'entreprise", a déclaré son PDG, Gérard Mestrallet, lors d'une conférence téléphonique.

Le groupe français entend ainsi, d'ici à 2018, offrir davantage de services aux industriels et aux particuliers, être plus engagé dans les activités peu ou pas émettrices de CO2, et porter la part des activités régulées de 50% de l'Ebitda aujourd'hui à 85% en 2018, réduisant ainsi son exposition aux prix des matières premières.

Pour y parvenir, il prévoit de procéder à 22 milliards d'euros d'investissements et de réaliser des cessions massives d'actifs portant sur 15 milliards d'euros, près d'un tiers de ce programme de cessions étant déjà signé.

Le groupe a ainsi également annoncé jeudi la vente de 10 gigawatts de capacités de production d'électricité aux Etats-Unis et de deux centrales à charbon (3 GW) en Inde et en Indonésie, qui lui permettront de réduire se dette de 5,5 milliards d'euros.   Suite...