Gameloft qualifie d'hostile l'OPA de Vivendi

jeudi 18 février 2016 23h15
 

PARIS, 18 février (Reuters) - Gameloft a qualifié jeudi d'hostile l'offre de rachat annoncée un peu plus tôt par Vivendi sur la totalité de son capital, tout en disant réserver sa réaction à la semaine prochaine après un conseil d'administration.

Lors de la publication de ses résultats annuels, Vivendi a annoncé qu'il lançait une offre sur 100% de l'éditeur de jeux vidéo au prix de six euros par action, après avoir franchi le seuil de 30% de son capital.

A la Bourse de Paris, la cotation de Gameloft avait été suspendue dans l'après-midi sur un dernier cours de 5,48 euros.

"Les dirigeants de Gameloft ont appris par la suspension de la cotation de son titre que Vivendi déposait ce jour une offre hostile sur 100 % du capital de la société", lit-on dans un communiqué du spécialiste des jeux vidéo.

"Une réunion du conseil d'administration a été convoquée la semaine prochaine. La société fera part de sa réaction après la tenue de son conseil", ajoute Gameloft.

Selon Vivendi, le prix proposé de six euros représente une prime de 22,9% sur le cours moyen pondéré des six derniers mois.

Le groupe piloté par Vincent Bolloré, dont la trésorerie atteint six milliards d'euros, pourrait ainsi débourser 367 millions pour s'offrir le spécialiste des jeux sur mobile, société soeur d'Ubisoft dont Vivendi détient par ailleurs 14,9%.

La famille Guillemot, fondatrice de Gameloft, était récemment montée à près de 19% du capital pour tenter de résister aux assauts de Vivendi.

"Notre offre n'est pas sollicitée mais elle est pour ce qui nous concerne amicale", a déclaré le président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine. (Véronique Tison, avec Gwénaëlle Barzic)