Michelin profite de ses volumes et d'un euro plus faible en 2015

mardi 16 février 2016 07h18
 

PARIS, 16 février (Reuters) - Michelin a annoncé mardi prévoir pour cette année une croissance des volumes au moins en ligne avec l'évolution mondiale des marchés après avoir enregistré en 2015 une croissance supérieure à celle des marchés et profité d'un euro plus faible.

Pour 2016, le groupe vise également un résultat opérationnel en progression avant éléments non récurrents hors effet de change et la génération d'un cash flow libre structurel supérieur à 800 millions d'euros.

Le fabricant de pneumatiques a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 21,199 milliards d'euros, en hausse de 8,4%. La hausse de 3,2% des volumes, supérieure à celle des marchés, et un effet change favorable ont compensé un effet prix-mix négatif (-3,4%).

Le résultat opérationnel, avant éléments non récurrents, s'établit à 2,577 milliards d'euros, 12,2 % des ventes nettes, contre 2,17 milliards d'euros et 11,1% en 2014, tandis que la génération de Cash flow libre avant acquisition, s'élève à 965 millions d'euros.

Le groupe tablait notamment pour 2015 sur une croissance en volume supérieure à celle de ses marchés, un résultat opérationnel avant éléments non récurrents en croissance hors effet de change, la génération d'un cash-flow libre structurel supérieur à 700 millions d'euros.

Selon un consensus Reuters, les analystes anticipaient pour 2015, un chiffre d'affaires de 21,109 milliards d'euros et un résultat opérationnel ajusté de 2,54 milliards d'euros.

Michelin a proposé de verser un dividende de 2,85 euros par action, contre 2,50 euros au titre de l'exercice précédent. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)