Twitter déçoit encore les investisseurs, le titre baisse

jeudi 11 février 2016 02h02
 

10 février (Reuters) - Twitter a déçu les investisseurs mercredi en annonçant qu'il n'avait enregistré aucune croissance moyenne mensuelle du nombre de ses utilisateurs actifs au quatrième trimestre, le premier stagnation séquentielle depuis sa cotation en 2013.

Le titre de Twitter, qui a également annoncé un objectif de chiffre d'affaires pour le premier trimestre en cours inférieur aux attentes des analystes, perdait 1,3% en après-Bourse.

Ces résultats décevants du site de microblogging renforcent les inquiétudes des investisseurs après l'échec des récentes initiatives prises, depuis le retour de Jack Dorsey à la direction générale, pour relancer la croissance de la société.

Rappelé en juillet après avoir été évincé, le co-fondateur de Twitter, âgé de 39 ans, a d'abord assuré l'intérim à la direction générale avant d'être confirmé en octobre.

L'action a perdu plus des deux tiers de sa valeur depuis un an et touché mardi un nouveau plus bas record à 14,32 dollars. Elle a reculé de 50% depuis le retour de Jack Dorsey en juillet.

"En l'absence d'augmentation du nombre d'utilisateurs, mais avec par ailleurs de bonnes performances financières, Twitter n'a pas encore montré sa capacité à sortir de l'ornière", a souligné Brian Blau, directeur de la recherche chez Gartner.

Le site prévoit un chiffre d'affaires du premier trimestre entre 595 millions et 610 millions de dollars, bien inférieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 627,2 millions de dollars.

Le nombre d'utilisateurs actifs a été de 320 millions en moyenne par mois au quatrième trimestre, comme au troisième et inférieur aux attentes de RBC Capital Markets, à 323 millions.

Twitter a également annoncé une modification radicale de la présentation des tweets sur sa page d'accueil, en les individualisant au lieu de les présenter systématiquement par ordre chronologique. Le site va changer l'ordre des tweets en fonction du nombre d'utilisateurs susceptibles d'être intéressés par chacun des posts, une démarche qui vise aussi à attirer la publicité en mettant en avant les tweets les plus attractifs.   Suite...