BOURSE-LVMH bondit après ses résultats 2015 et sa confiance pour 2016

mercredi 3 février 2016 09h38
 

PARIS, 3 février (Reuters) - L'action LVMH signe la plus forte des quelques hausses de l'indice CAC 40 mercredi matin à la Bourse de Paris, entraînant dans son sillage d'autres valeurs du luxe après que le géant du secteur a fait état de résultats annuels jugés solides et un message confiant pour cette année.

A 09h27, le titre gagne 6,06% à 154 euros dans des volumes représentant déjà plus de la moitié (54%) de ceux réalisés en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le CAC 40 recule de 0,25% dans des volumes équivalents à 7% de leur moyenne journalière habituelle.

LVMH a publié mardi des résultats annuels en forte hausse, dopés par des effets de changes positifs, et a fait mieux qu'attendu au quatrième trimestre malgré les attentats de Paris et un contexte difficile pour le secteur du luxe.

"Après plusieurs trimestres de questionnements et de volatilité, LVMH semble finalement avoir plus de visibilité sur son avenir et la dynamique actuelle semble être à un point d'inflexion", constate un trader en poste à Paris.

"Les résultats sont bons et rassurants sur le chiffre d'affaires comme sur les marges, le consensus devrait revoir à la hausse ses attentes", ajoute-t-il.

Le groupe a bouclé son exercice sur des ventes en progression de 16% à 35,66 milliards d'euros (consensus Reuters de 35,51 milliards) et de 6% à taux constants, après +5% en 2014 et avec un résultat opérationnel courant qui ressort en hausse de 16% à 6,605 milliards d'euros (consensus 6,5 milliards), porté par des effets de changes favorables.

"La croissance organique est finalement légèrement supérieure aux attentes au quatrième trimestre. Elle s'élève à +5% contre +4% attendu, une performance très solide compte tenu d'un contexte de marché globalement difficile sur le trimestre au-delà de l'impact forcément négatif des attentats de Paris", commente dans une note Aurel BGC.

La forte progression de la rentabilité des vins et spiritueux, des parfums et cosmétiques et des montres-joaillerie a permis de compenser un tassement dans la mode-maroquinerie - pour cause de restructuration chez Marc Jacobs et Donna Karan - et dans la distribution sélective, où le spécialiste de la détaxe DFS reste plombé par la chute du trafic à Hong Kong.

"Les incertitudes économiques, monétaires et géopolitiques vont se prolonger dans les prochains mois mais la Chine et les US devraient malgré tout rester des moteurs de croissance puissants dans les années à venir selon Bernard Arnault", indique Aurel BGC.

"En attendant, le groupe aborde 2016 avec un certain degré de confiance notamment grâce à ses positions de leaders dans plusieurs métiers, son bon équilibre géographique et ses nombreuses initiatives pour soutenir la dynamique créative de ses Maisons", ajoute le courtier.

Dans le sillage de LVMH en Bourse, Dior progresse de 5,16% à 160,90 euros, Kering 1,14% à 154,95 euros et Hermes de 0,74% à 311,55 euros. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)