Takata pourrait se séparer de son PDG - sources

jeudi 28 janvier 2016 10h26
 

TOKYO, 28 janvier (Reuters) - Takata Corp se prépare à se séparer de son PDG, a-t-on appris jeudi de deux sources proches de l'équipementier automobile japonais englué dans un énorme scandale d'airbags défectueux.

Takata est sous pression depuis presque deux ans, l'équipementier étant à l'origine du rappel d'une cinquantaine de millions de véhicules à travers le monde en raison des problèmes de déclenchement inopiné de ses airbags, susceptibles de s'ouvrir avec une force excessive et de projeter des pièces métalliques dans l'habitacle du véhicule.

Takata a reconnu mardi que ses coussins défectueux pourraient être à l'origine d'un onzième décès dans le monde.

"Il y a des projets de réforme au sein de la direction", a dit l'une des sources, ajoutant que cela pourrait concerner le départ du PDG Shigehisa Takada, petit-fils du fondateur du groupe, et d'autres dirigeants.

Selon cette source, Takata va présenter ces réformes dans le cadre de son projet d'entreprise lors d'une réunion avec des constructeurs automobiles vendredi. La source a refusé de préciser quand Shigehisa Takada pourrait démissionner et qui est en lice pour le remplacer à la tête de cette société créée il y a 83 ans.

Un porte-parole de Takata s'est refusé à tout commentaire sur un éventuel changement de l'équipe dirigeante. (Naomi Tajitsu et Maki Shiraki; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)