LEAD 1-RBS continue de solder le passé, l'action baisse

mercredi 27 janvier 2016 12h32
 

* Le bénéfice du T4 sera plombé par 2,5 milliards de livres de charges

* Nouvelles charges anticipées cette année

* Le titre perd 2,65% (Actualisé avec déclarations, commentaires, cours de Bourse)

par Jane Merriman et Sinead Cruise

LONDRES, 27 janvier (Reuters) - Royal Bank of Scotland (RBS) veut tourner la page d'un passé troublé en passant des charges exceptionnelles de 3,6 milliards de livres (4,7 milliards d'euros), somme qui couvre notamment des compensations pour des pratiques commerciales abusives aux Etats-Unis et Grande-Bretagne.

Depuis son arrivée en octobre 2013, le directeur général de RBS Ross McEwan s'efforce de rendre la banque plus présentable afin de permettre à l'Etat britannique de poursuivre son désengagement de l'établissement, dont Londres détient toujours quelque 73% après avoir volé à son secours au plus fort de la crise financière.

Les provisions annoncées ce mercredi, qui ont pris de court les investisseurs et qui incluent également une dépréciation d'actifs dans la banque privée de RBS, amputera le résultat du quatrième trimestre de quelque 2,5 milliards de livres.

Vers 11h15 GMT, le titre RBS perdait 2,65% à 254 pence alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes abandonnait 1,55%.

Avec le coup porté au résultat trimestriel par les provisions, un bénéfice pour l'ensemble de l'année paraît désormais exclu pour RBS, qui n'a pas dégagé de résultat annuel positif depuis sept ans.   Suite...