27 janvier 2016 / 09:19 / il y a 2 ans

LEAD 1-BASF avertit sur son bénéfice 2015 à cause du pétrole

* L‘Ebit annuel devrait avoir reculé de 18% à 6,2 mds

* Dépréciations dans la division pétrole-gaz

* Le titre abandonne 2,4% (Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

BERLIN, 27 janvier (Reuters) - BASF, numéro un mondial de la chimie par le chiffre d‘affaires, a averti mercredi que ses bénéfices 2015 devraient être plus faibles que prévu en raison de la baisse du prix du baril, qui l‘a conduit à des dépréciations dans ses activités de pétrole et de gaz.

Le groupe allemand s‘attend désormais à un bénéfice avant intérêts et impôt (Ebit) annuel de 6,2 milliards d‘euros, en baisse de 18%, pour un chiffre d‘affaires de 70,4 milliards, en repli de 5%.

L‘Ebit hors exceptionnels 2015 devrait reculer de 8% à 6,7 milliards d‘euros, conformément aux prévisions antérieures.

En octobre, réduisant déjà ses prévisions, BASF avait dit tabler sur une légère baisse de son Ebit, en raison de la faiblesse de ses ventes et de la dépréciation des monnaies en Chine et dans d‘autres pays émergents.

A la Bourse de Francfort, l‘action du groupe perdait 2,4% à 60,59 euros à 9h12 GMT, l‘une des plus fortes baisses de l‘indice Dax, qui abandonnait alors 0,37%.

L‘avertissement a conduit Exane BNP Paribas à abaisser sa recommandation sur la valeur à “neutre” et à réduire son objectif de cours de 25%, à 62 euros. L‘intermédiaire estime que le groupe pourrait orienter à la baisse les anticipations de bénéfices pour 2016.

La chute des cours du pétrole est généralement favorable aux chimistes, dont l‘or noir et ses dérivés figurent parmi les principales matières premières. Mais BASF est un cas particulier puisque sa division pétrole et gaz, Wintershall, a représenté 20% de son chiffre d‘affaires en 2014.

Le groupe a expliqué mercredi que les cours du pétrole et du gaz devraient rester bas cette année et qu‘il avait réduit ses prévisions de cours pour les années suivantes, d‘où des charges de dépréciation d‘environ 600 millions d‘euros dans les comptes du quatrième trimestre de Wintershall.

Ces charges n‘affecteront pas le flux de trésorerie mais pèseront sur l‘Ebit de la division, a-t-il précisé.

BASF doit publier ses résultats annuels le 26 février.

Victoria Bryan; Patrick Vignal et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below