LEAD 2-EDF va supprimer jusqu'à 4.200 postes en France en 3 ans

jeudi 21 janvier 2016 18h31
 

* 2.300 à 4.200 postes supprimés sur la période 2016-2018

* EDF doit s'adapter à une concurrence accrue

* La baisse des prix de marché pèse aussi

* Les syndicats veulent une réaction des pouvoirs publics (Actualisé §8 avec taux de participation à la grève, clôture)

par Benjamin Mallet

PARIS, 21 janvier (Reuters) - a annoncé jeudi son intention de supprimer entre 2.300 et 4.200 postes en France sur la période 2016-2018, sans licenciements, pour faire face à une concurrence accrue et à la chute des prix de marché de l'électricité.

L'électricien public, se basant sur le milieu de cette fourchette, a précisé dans un communiqué que ses orientations stratégiques devrait ainsi se traduire par une baisse des effectifs de 5% sur le périmètre d'EDF SA, c'est à dire de l'entreprise en France sans ses filiales.

"Cette gestion des ressources s'inscrit dans un environnement marqué par une concurrence accrue et des conditions de marché défavorables en France et en Europe qui nécessite une adaptation de l'entreprise", a souligné le groupe dans un communiqué.

EDF, dont l'Etat français détient près de 85% du capital, a aussi fait valoir que ses effectifs avaient crû de 9% entre fin 2010 et fin 2014 et qu'il prévoyait 1.000 à 2.000 recrutements par an entre 2016 et 2018 sur ses métiers coeurs et en développement tels que le numérique.   Suite...